Retour aux résultats Version imprimable

Jardins de Métis

Origine et signification En 1887, George Stephen (1829-1921), alors président de la Banque de Montréal et ensuite du Canadien Pacifique, fait construire, à l'embouchure de la rivière Mitis dans la région du Bas-Saint-Laurent, un camp de pêche qu'il a nommé Estevan Lodge. En 1918, il a légué sa propriété à sa nièce, Elsie Reford (1872-1967), qui, passionnée d'horticulture, y a aménagé des jardins, aujourd'hui connus sous le nom Jardins de Métis. Le parc floral se trouve dans un microclimat qui permet de cultiver des espèces florales qui ne survivent normalement pas au Québec. Les jardins de Métis ont été classés en tant que bien patrimonial par le ministère de la Culture et des Communications, le 6 juin 2013.

Date d'officialisation 1989-09-06

Spécifique Métis

Générique (avec ou sans particules de liaison) Jardins de

Type d'entité Parc floral

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) La Mitis

Municipalité Grand-Métis (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 09060

Latitude nord     Longitude ouest 48° 37' 47" 68° 07' 45"

Coordonnées décimales -68.12917      48.62972

Carte topographique 1/50 000 22C/09

Carte topographique 1/20 000 22C/09-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012