Retour aux résultats Version imprimable

Grandes-Piles

Origine et signification Dès 1885, la municipalité de la paroisse de Saint-Jacques-des-Piles était érigée sur une falaise qui domine la rivière Saint-Maurice au nord de la ville de Grand-Mère, en Mauricie. Son nom, déjà adopté en 1882 lors de l'ouverture du bureau de poste, est par ailleurs modifié en Grandes-Piles en 1966 et son statut passe à celui de municipalité de village en 1988. Si la dénomination originelle, qui reprenait celle de la paroisse érigée tant canoniquement que civilement en 1885, rendait hommage au père Jacques Buteux, né en 1599, missionnaire chez les Attikameks qui l'assassinèrent en 1652, il est moins aisé de rendre compte de l'élément Grandes-Piles. Quelques explications ont été proposées et nous les fournissons parce qu'elles ont été largement diffusées. Suivant la plus connue, c'est l'empilement des billes de bois sur le Saint-Maurice qui aurait inspiré les premiers colons par suite de leur enchevêtrement parmi les roches. Cette théorie doit être écartée, car les toponymes Grandes Piles et Petites Piles nécessiteraient la distinction de grandes et de petites billes, phénomène qui ne résiste pas à l'analyse. Suivant une autre version, signalée par l'abbé Napoléon Caron, les Amérindiens, s'arrêtant sur le territoire pour piler leur blé d'Inde, auraient utilisé de grosses roches pour broyer les grains, ces pierres étant dénommées piles. En réalité, le terme piles évoquerait l'empilement des strates, couches sédimentaires horizontales qui affleurent dans cette partie de la Mauricie et sont particulièrement mises en valeur par le cours du Saint-Maurice. L'observation populaire y a vu des piles, des éléments empilés les uns sur les autres, d'où le nom. Dans son journal rédigé vers 1830, Jean-Baptiste Perrault (1761-1844), marchand, identifie cet endroit sous l'appellation de Pilon. Toutefois le nom figure sur une carte sommaire de Perrault et l'indication n'est pas aisée à interpréter. Son texte demeure muet sur ce toponyme. Les ancêtres des Granpilois se seraient installés sur le territoire vers 1850.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1988-12-13

Spécifique Grandes-Piles

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de village

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Mékinac

Municipalité Grandes-Piles (Municipalité de village)

Code géographique de la municipalité 35040

Latitude nord     Longitude ouest 46° 41' 00" 72° 44' 00"

Coordonnées décimales -72.73333      46.68333

Carte topographique 1/50 000 31I/10

Carte topographique 1/20 000 31I/10-0202

Anciens noms

  • Grandes-Piles  (Municipalité de paroisse)

  • Saint-Jacques-des-Piles  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012