Retour aux résultats Version imprimable

Réserve écologique Lionel-Cinq-Mars

Origine et signification Au confluent des rivières du Chêne et Huron, dans la municipalité de la paroisse de Saint-Édouard-de-Lotbinière, cette réserve couvre une superficie de 440 ha. Elle a été créée par décret, le 17 février 1988, dans le but de préserver un échantillon de l'écorégion du Moyen-Saint-Laurent inférieur marquée, entre autres, par la présence d'amélanchiers et de violettes dont l'étude a contribué à la renommée de Lionel Cinq-Mars (1919-1973). Né à Saint-Cœur-de-Marie, au Lac-Saint-Jean, Cinq-Mars fit ses études d'agronomie à Sainte-Anne-de-la-Pocatière puis au collège MacDonald, où l'Université McGill allait lui accorder une maîtrise. Pendant plusieurs années, il herborisa avec le père Louis-Marie, l'abbé Ernest Lepage et Marcel Raymond. Nommé professeur de botanique à la nouvelle Faculté d'agriculture de l'Université Laval, en 1962, il allait graduellement constituer un important herbier.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1988-12-13

Spécifique Lionel-Cinq-Mars

Générique (avec ou sans particules de liaison) Réserve écologique

Type d'entité Réserve écologique

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Lotbinière

Municipalité Saint-Édouard-de-Lotbinière (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 33080

Latitude nord     Longitude ouest 46° 30' 47" 71° 46' 20"

Coordonnées décimales -71.77222      46.51305

Carte topographique 1/50 000 21L/12

Carte topographique 1/20 000 21L/12-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012