Retour aux résultats Version imprimable







Rue Saint-Nicolas


Origine et signification Le tronçon original de la rue Saint-Nicolas est celui qui va de la rue William à la rue Saint-Paul, sous le nom de rue du Cimetière. Déjà vers 1683, on emprunte cette voie de communication pour se rendre au cimetière situé dans le quadrilatère Saint-Sacrement, Saint-Paul, Saint-Pierre et Saint-Éloi. En 1761, la rue fut nommée d'après Nicolas Godé(ou Goddé), un charpentier arrivé en 1642 avec Paul Chomedey de Maisonneuve (1612-1676). À cette date, elle ne rejoint plus la rue William, sans doute à cause des murs de fortifications, mais traverse l'emplacement du cimetière disparu et va jusqu'à la rue Saint-Sacrement. Vers 1817, les murailles furent démolies et la rue fut prolongée jusqu'à la rue William. Enfin, vers 1894, la voie fut à nouveau modifiée quand on élargit la section, entre les rues Saint-Sacrement et Saint-Paul, en démolissant un édifice utilisé par la compagnie des Indes orientales. Date de désignation : 1761. Anciennement : Rue du Cimetière.

Source :
Les rues de Montréal : répertoire historique, 1995.

Date d'officialisation 1990-01-25

Spécifique Saint-Nicolas

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Saint-Nicolas

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Saint-Nicolas

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012