Retour aux résultats Version imprimable







Boulevard Rosemont


Origine et signification Vers 1900, le Canadien Pacifique décide de construire des usines au nord de la rue Sherbrooke, usines appelées plus tard Angus en l'honneur d'un des fondateurs (1880) de la compagnie, Richard Bladwoeth Angus. On confie l'achat des terrains nécessaires à un syndicat immobilier dirigé par M.-H. Dandurand et Herbert Holt. Il y a un résidu considérable de terrains, dont des fermes entières dans le village de la Petite-Côte, qui fut détachée le 21 janvier 1885 du village de la Côte-de-la-Visitation. Le syndicat fit incorporer, en 1905, une nouvelle municipalité qu'on appella le village de Rosemont, nom que choisit M. Dandurand en souvenir de sa mère, née Rose Philipps. Le 4 juin 1910, le village de Rosemont fut annexé à Montréal sous le nom de quartier Rosemont. Date de désignation : 16 mars 1908. Anciennement : Chemin de la Côte-Saint-Michel, Chemin de la Petite-Côte, Chemin de la Côte-de-la-Visitation, Chemin Public, Chemin Principal, 11e Rue, Rue Lamothe, Rue de Fleurimont.

Source :
Les rues de Montréal : répertoire historique, 1995.

Date d'officialisation 1996-12-13

Spécifique Rosemont

Générique (avec ou sans particules de liaison) Boulevard

Type d'entité Boulevard

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, boulevard Rosemont

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Boulevard Rosemont

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012