Retour aux résultats Version imprimable

Square Victoria

Origine et signification Ce square est dénommé en hommage à la reine Victoria (1819-1901) quelques mois après l'inauguration du pont du même nom par le prince de Galles, le 25 août précédent. Lors de cette visite du fils de la reine, la population de Montréal prépare plusieurs manifestations et fait même construire un palais de cristal inspiré de celui que le prince Albert avait fait ériger dans Hyde Park pour la première exposition universelle à Londres, en 1851. L'histoire de ce square commence au tout début du XIXe siècle avec l'acquisiton par la Ville de premiers terrains de la famille de Gilles-Étienne Lecours (1809). Après la démolition des fortifications, cet espace est dénommé square des Commissaires en hommage aux commissaires reponsables de ces travaux : Jean-Marie Mondelet, John Richardson et James McGill. En 1841, le square s'agrandit vers le nord, à la suite de l'acquistion de terrains de Pierre Forestier qui servent alors déjà de marché au foin. Dans la première moitié du XIXe siècle, plusieurs institutions religieuses s'établissent en périphérie ou à proximité du square (American Presbyterian Church en 1826; Petit Séminaire en 1830; First Baptist Church en 1831; église de Sion en 1846; église Saint-Patrick en 1847; église Saint Andrew en 1851; Congregation Unitarian of the Messiah ver 1859). Cependant, à compter de 1860, cette vocation change avec l'implantation d'entreprises commerciales et industrielles majoritairement canadiennes-anglaises. De 1869 à 1886, le square qui s'étend alors de la rue Saint-Jacques à la rue Viger subit une série de catastrophes, soit deux indendies, en 1869 et en 1872, et une inondation, en 1886; ces désastres causent la disparition de plusieurs édifices en périphérie du square. Dans la partie sud nouvellement aménagée, le gouverneur général du Canada, lord Dufferin, dévoile, le 21 novembre 1872, un monument de la reine Victoria réalisé par le scuplpteur anglais Marshall Wood. Aujourd'hui, la construction de gratte-ciel logeant différentes institutions reliées à la finance, à l'immobilier, aux ressources naturelles et au domaine de l'assurance, ainsi que l'ouverture d'une rue (rue du Square-Victoria) dans la partie nord du square, ont modifié considérablement le tracé de l'ancien square. On y trouve une station de métro comprenant deux accès : l'un, au nord, décoré d'une structure art nouveau réalisée par Hector Guimard, et offerte à Montréal par la Ville de Paris en 1967; l'autre accès est situé au sud, dans l'espace aujourd'hui nommé « Place du Commerce ». Selon le Répertoire historique, ce square fut déjà nommé : « Commissary Square », « Place des Commissaires » et « Place du Marché-à-Foin ».

Source :
Les rues de Montréal. Répertoire historique, 1995.

Date d'officialisation 1997-03-25

Spécifique Victoria

Générique (avec ou sans particules de liaison) Square

Type d'entité Square

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville)

Code géographique de la municipalité 66023

Latitude nord     Longitude ouest 45° 30' 00" 73° 36' 00"

Coordonnées décimales -73.6      45.5

Carte topographique 1/50 000 31H/12

Carte topographique 1/20 000 31H/12-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012