Retour aux résultats Version imprimable

Pointe aux Esquimaux
Kaiahtshimeu Niau (Pointe)  - Variante traditionnelle autochtone
Uepmiskâu (Pointe)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Cette pointe asymétrique au contour uni est le lieu où quelques familles acadiennes des îles de la Madeleine jetèrent les bases, en 1857, de la future municipalité de Saint-Pierre-de-la-Pointe-aux-Esquimaux, devenue Havre-Saint-Pierre. Vers 1600, les Inuits se trouvaient jusque sur la bande littorale de la péninsule du Labrador. La documentation atteste même qu'ils descendirent aux environs de Mingan durant cette période. Notons que le toponyme Pointe aux Esquimaux apparaît sur une carte de 1744 dessinée par Bellin. Pour leur part, les Innus identifient cett entité Kaiahtshimeu Niau, « pointe à l'Esquimau ».


Le mot Esquimau (Esquimaude, au féminin) désigne un autochtone, non amérindien, qui vit dans la grande région de l’Arctique, principalement sur les côtes. La plupart des sources mentionnent que le mot est d’origine algonquienne, mais d’autres thèses sont soutenues, comme celle d’une origine basque, les pêcheurs basques ayant fréquenté les eaux de Terre-Neuve-et-Labrador depuis au moins le début du XVIsiècle. Esquimau a connu plusieurs orthographes (Eskimau, Esquimeau, Eskimo, etc.) avant de se fixer dans sa forme actuelle. En français, il est attesté pour la première fois chez Champlain en 1632, mais on le trouve déjà en anglais en 1584 (esquimawes) et en espagnol en 1625 (esquimaos).

Différentes hypothèses circulent quant à la signification originelle de ce mot, dont celle de « mangeur de viande crue »; celle, moins connue, de « tresseur de babiche (de raquettes à neige) », avancée par le linguiste Ives Goddard, spécialiste des langues algonquiennes; et celle de « celui qui parle une langue d’une terre étrangère ». La première de ces hypothèses, fondée notamment sur un écrit de l’historien et voyageur jésuite Pierre-François-Xavier de Charlevoix, datant du milieu du XVIIIsiècle et apparemment erronée, a largement été diffusée chez les spécialistes et a contribué à la péjoration de ce mot dans les années 1970. De nos jours, le mot Esquimau est très nettement sorti de l’usage au Québec (sauf lorsqu’il est considéré comme un terme historique), où on lui préfère le mot Inuit, qui s’est imposé tant dans les documents officiels que dans la langue générale. Inuit est le mot par lequel ce peuple se désigne lui-même. Il signifie « être humain ». Une polémique a eu cours au sujet d’un singulier Inuk et d’un pluriel Inuit, mais l’Office québécois de la langue française recommande officiellement un Inuit, une Inuite et des Inuits, des Inuites (féminin pluriel).

Au Canada anglais, c’est la forme Eskimo qui est surtout en usage, bien qu’on trouve aussi Esquimau. Comme au Canada français, ce mot est souvent perçu comme péjoratif, et on lui préfère les termes Inuk (au singulier) et Inuit (au pluriel). En Alaska, c’est Inupiaq ou Inupiq qui sont les appellations privilégiées. Cependant, Eskimo demeure en usage dans certains contextes spécialisés.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Dictionnaire historique du français québécois, Monographies lexicographiques de québécismes, sous la direction de Claude Poirier, Presses de l’Université Laval, 1998.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Esquimaux

Générique (avec ou sans particules de liaison) Pointe aux

Type d'entité Pointe

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) Minganie

Municipalité Havre-Saint-Pierre (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 98040

Latitude nord     Longitude ouest 50° 14' 17" 63° 36' 42"

Coordonnées décimales -63.61167      50.23806

Carte topographique 1/50 000 12L/04

Carte topographique 1/20 000 12L/04-0202

Variantes traditionnelles autochtone

  • Kaiahtshimeu Niau (Pointe)

    Kaiahtshimeu Niau, ou Kâ-i-âhtshimeu, est un nom que les Innus utilisent pour parler de la pointe aux Esquimaux. Il signifie « pointe à l'Esquimau ». Voir aussi Uepmiskâu.

  • Uepmiskâu (Pointe)

    Uepmiskâu est un nom que les Innus utilisent pour parler de la pointe aux Esquimaux. Le nom Uepmiskau Ministuk désigne l'île du Havre, à Havre-Saint-Pierre, et signifie « c'est emporté par le courant ». Le nom Uepmiskâu pourrait vouloir dire la même chose. Voir aussi Kaiahtshimeu Niau.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012