Retour aux résultats Version imprimable







Rue Jean-Talon Est


Origine et signification Constituée de plusieurs tronçons ouverts à différents moments, cette rue, principalement commerciale, traversa le territoire de Montréal, de la ville de Mont-Royal et de la municipalité de Saint-Léonard. Cette dénomination rappelle le premier intendant de la Nouvelle-France, Jean Talon (1625-1694), nommé par Jean-Baptiste Colbert. Son mandat fut marqué d'un fort accroissement de la population en raison de sa politique nataliste et de l'immigration qu'il encouragea. Sur le plan économique, il réalisa une certaine diversification tandis qu'il entreprit la centralisation de l'administration publique. Date de désignation : 17 janvier 1927. Anciennement : Rue Hughes, Rue Hopper, Rue de Ventadour, Rue Baugh, Rue Isabeau, Rue Tiffin, Rue Bagg, Rue Baby, Rue Hanoteaux, Rue de Namur, Rue du Marché, Rue Saint-Pascal, Avenue Dresden, Chemin de la Petite-Liesse, Chemin de la Savane.

Source :
Les rues de Montréal : répertoire historique, 1995.

Date d'officialisation 1996-12-13

Spécifique Jean-Talon Est

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Jean-Talon Est

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Jean-Talon Est

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : 17 octobre 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012