Retour aux résultats Version imprimable







Rue De Brésoles


Origine et signification Ce nom rappelle le souvenir de Judith Moreau de Brésoles. À noter que les religieuses hospitalières de Saint-Joseph cèdent à la Ville de Montréal, après les avoir dénommées, les rues De Brésoles, Le Royer et Saint-Dizier. Date de désignation : 13 septembre 1871.

Judith Moreau de Brésoles (Blois, 1620 – Montréal, 1687) est une religieuse hospitalière de Saint-Joseph, cofondatrice de l'Hôtel-Dieu de Laval (France), fondatrice et première supérieure des religieuses hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal. Elle arrive à Ville-Marie (Montréal) en 1659, avec les mères Catherine Macé et Marie Maillet, accompagnées de Jeanne Mance, pour seconder cette dernière dans le petit Hôtel-Dieu qu'elle a fondé dans la colonie, en 1642. Dans le Nouveau Monde, Judith Moreau de Brésoles organise sa petite communauté et met à profit, pendant près de 30 ans, ses connaissances de pharmacienne et d'infirmière, acquises à l'Hôtel-Dieu de La Flèche et à Hôtel-Dieu de Laval, en France.

Date d'officialisation 1996-12-13

Spécifique De Brésoles

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue De Brésoles

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue De Brésoles

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche