Retour aux résultats Version imprimable

Réserve écologique Marcelle-Gauvreau

Origine et signification Territoire de forme irrégulière et d'une superficie de 120 ha, cette réserve écologique se retrouve dans le canton de La Brosse, au nord de la rivière Sainte-Marguerite, à 65 km à l'est de Chicoutimi. Elle a été créée par décret, le 30 mai 1990, pour préserver un espace représentant un échantillonnage des contreforts laurentidiens pour les fins de la recherche scientifique et de l'éducation.Marcelle Gauvreau (1907-1968), originaire de Rimouski, fut une collaboratrice du frère Marie-Victorin et, à ce titre, a participé à la rédaction de la Flore laurentienne de ce naturaliste.Bibliothécaire à l'Institut botanique de Montréal à partir de 1930, elle a mis sur pied, dès 1935, une école d'initiation à l'histoire naturelle, baptisée L'Éveil, pour les enfants de 4 à 7 ans.Marcelle Gauvreau a exécuté quelques travaux en toponymie, notamment sur celle des îles de Mingan (1943).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1991-06-07

Spécifique Marcelle-Gauvreau

Générique (avec ou sans particules de liaison) Réserve écologique

Type d'entité Réserve écologique

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay

Municipalité Mont-Valin (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 94930

Latitude nord     Longitude ouest 48° 20' 30" 70° 01' 40"

Coordonnées décimales -70.02778      48.34167

Carte topographique 1/50 000 22D/08

Carte topographique 1/20 000 22D/08-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012