Retour aux résultats Version imprimable







Rue Laurier


Origine et signification Sir Wilfrid Laurier (Saint-Lin, 1841 – Ottawa, 1919), avocat et journaliste, a été le septième à occuper la fonction de premier ministre du Canada, de 1896 à 1911, et le premier Canadien français à accéder à ce poste. Il a aussi été chef de l'Opposition de 1887 à 1896 et de 1911 à 1919. Après s'être opposé au projet de la Confédération canadienne, il en accepte le fondement dès l'année de sa création en 1867. Laurier est élu à l'Assemblée législative du Québec en 1871 comme député de Drummond-Arthabaska. En 1874, il devient député de la même circonscription électorale, à la Chambre des communes. Après sa défaite en octobre 1877, il se représente le mois suivant, dans Québec-Est. Il est élu député et il le demeurera jusqu'à son décès. Laurier a puissamment contribué au développement du Canada, notamment par la création des provinces de l'Alberta et de la Saskatchewan en 1905, par son rôle dans l'expansion du chemin de fer dans l'Ouest et par la construction de la section de la voie ferrée reliant Québec à Winnipeg. Son projet de réciprocité commerciale (libre-échange) avec les États-Unis entraîne sa défaite électorale en 1911.

Source :
Dictionnaire biographique du Canada en ligne (consulté le 2008-11-19).
Les parlementaires depuis 1792 en ligne (consulté le 2008-11-10).
Répertoire historique et géographique des noms de rues de Sept-Îles, 1974.

Date d'officialisation 1993-12-17

Spécifique Laurier

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) Sept-Rivières

Municipalité Sept-Îles (Ville)

Code géographique de la municipalité 97007

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Laurier

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Laurier

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : 12 septembre 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012