Retour aux résultats Version imprimable

Réserve écologique Marcel-Raymond

Origine et signification Sur la pointe du Gouvernement, à la confluence de la rivière du Sud et de la rivière Richelieu, dans la municipalité d'Henryville, s'étend la réserve écologique Marcel-Raymond d'une superficie de 65 ha. Sa création par décret, le 27 mai 1987, vise à protéger une chênaie bleue. Marcel Raymond (1915-1972) s'intéresse très tôt à la flore; il explore notamment les rives du Richelieu. À la fin des années 1930, il étudie la botanique à l'Université de Montréal avec le frère Marie-Victorin, naturaliste. Raymond obtient par la suite le poste de botaniste au Jardin botanique de Montréal dont il deviendra le conservateur. Son œuvre comprend plus de 240 travaux scientifiques dont la moitié concerne la flore canadienne, une soixantaine porte sur des sujets divers, notamment des recensions et les autres sur les Cypéracées, domaine qui lui a valu une reconnaissance internationale.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1984-05-03

Spécifique Marcel-Raymond

Générique (avec ou sans particules de liaison) Réserve écologique

Type d'entité Réserve écologique

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Haut-Richelieu

Municipalité Henryville (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 56042

Latitude nord     Longitude ouest 45° 07' 25" 73° 15' 10"

Coordonnées décimales -73.25278      45.12361

Carte topographique 1/50 000 31H/03

Carte topographique 1/20 000 31H/03-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012