Retour aux résultats Version imprimable







Rue Saint-Jean


Origine et signification En 1640, Jean Bourdon s'était établi à l'extrémité ouest du coteau Sainte-Geneviève. Il s'était bâti une maison à peu près à l'endroit de l'actuel belvédère qui surplombe la côte d'Abraham. Jean Bourdon, alors ingénieur en chef et procureur du Canada, traça lui-même, en 1667, le sentier qui plus tard devint la rue Saint-Jean, empruntant ainsi son prénom. Ce chemin Saint-Jean passait dans la cour de la maison d'Abraham Martin et venait rejoindre la rue Sainte-Anne, entre l'enclos des Jésuites et celui des Ursulines. C'est plus tard que la partie ouest de la rue Saint-Jean fut tracée. L'ouverture de cette rue devait permettre le développement du faubourg Saint-Jean-Baptiste.

Date d'officialisation 1987-06-25

Spécifique Saint-Jean

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Québec (Ville)

Code géographique de la municipalité 23027

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Saint-Jean

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Saint-Jean

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012