Retour aux résultats Version imprimable

N’est plus le nom officiel de ce lieu. Celui-ci s’appelle maintenant Havre-Aubert  - Nom officiel

Origine et signification Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 14 juin 2000. En effet, à cette date, la municipalité du village de L'Île-d'Entrée et la municipalité de L'Île-du-Havre-Aubert se regroupaient pour constituer la nouvelle municipalité de L'Île-du-Havre-Aubert. L'appellation L'Île-d'Entrée a toutefois été préservée et elle identifie maintenant un village correspondant au noyau habité de l'ancienne municipalité du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité du village de L'Île-d'Entrée. La municipalité de L'Île-d'Entrée est l'une des rares localités québécoises dénommées simultanément en français et en anglais (municipality of village of Entry Island), en 1965. D'ailleurs, le bureau de poste créé en 1895 porte le nom d'Entry Island et on y a implanté l'Anglican Church of All Saints en 1900. Seule île habitée en dehors du noyau principal de l'archipel et peuplée majoritairement d'anglophones du village d'Entry, comme on l'appelait jadis, l'île d'Entrée doit son nom au fait qu'elle se situe à l'entrée sud-est de l'archipel des îles de la Madeleine. Cette dénomination figure déjà en 1756 sur une carte anglaise anonyme intitulée « A Sketch of the Islands Magdelene in the gulph of St.Lawrence in Latitude 48 d 10 m north », sous la forme Island Entrée. Détachée de l'ancienne municipalité de Havre-Aubert-Est, l'agglomération, concentrée surtout dans la partie sud de l'île, a été colonisée par des descendants d'Écossais arrivés plus au nord à la Grosse Île, devenue depuis Grosse-Île, au tournant du XIXe siècle, ainsi que par des pionniers originaires de la Nouvelle-Écosse. La vie à L'Île-d'Entrée est centrée sur la pêche, la chasse aux loups marins ou phoques, ainsi que sur une agriculture de subsistance; elle se caractérise surtout par la situation d'isolement dans laquelle se retrouvent ses habitants. L'éloignement oblige les insulaires à effectuer un va-et-vient maritime fréquent entre leur île, Havre-aux-Maisons et L'Île-du-Havre-Aubert pour se procurer les biens et denrées indispensables à la vie quotidienne.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date de désofficialisation 2000-08-24

Spécifique L'Île-d'Entrée

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de village

Région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Les Îles-de-la-Madeleine (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 01023

Ancien nom

  • L'Île-d'Entrée  (Municipalité de village)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 14 juin 2000. En effet, à cette date, la municipalité du village de L'Île-d'Entrée et la municipalité de L'Île-du-Havre-Aubert se regroupaient pour constituer la nouvelle municipalité de L'Île-du-Havre-Aubert. L'appellation L'Île-d'Entrée a toutefois été préservée et elle identifie maintenant un village correspondant au noyau habité de l'ancienne municipalité du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité du village de L'Île-d'Entrée. La municipalité de L'Île-d'Entrée est l'une des rares localités québécoises dénommées simultanément en français et en anglais (municipality of village of Entry Island), en 1965. D'ailleurs, le bureau de poste créé en 1895 porte le nom d'Entry Island et on y a implanté l'Anglican Church of All Saints en 1900. Seule île habitée en dehors du noyau principal de l'archipel et peuplée majoritairement d'anglophones du village d'Entry, comme on l'appelait jadis, l'île d'Entrée doit son nom au fait qu'elle se situe à l'entrée sud-est de l'archipel des îles de la Madeleine. Cette dénomination figure déjà en 1756 sur une carte anglaise anonyme intitulée « A Sketch of the Islands Magdelene in the gulph of St.Lawrence in Latitude 48 d 10 m north », sous la forme Island Entrée. Détachée de l'ancienne municipalité de Havre-Aubert-Est, l'agglomération, concentrée surtout dans la partie sud de l'île, a été colonisée par des descendants d'Écossais arrivés plus au nord à la Grosse Île, devenue depuis Grosse-Île, au tournant du XIXe siècle, ainsi que par des pionniers originaires de la Nouvelle-Écosse. La vie à L'Île-d'Entrée est centrée sur la pêche, la chasse aux loups marins ou phoques, ainsi que sur une agriculture de subsistance; elle se caractérise surtout par la situation d'isolement dans laquelle se retrouvent ses habitants. L'éloignement oblige les insulaires à effectuer un va-et-vient maritime fréquent entre leur île, Havre-aux-Maisons et L'Île-du-Havre-Aubert pour se procurer les biens et denrées indispensables à la vie quotidienne.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012