Retour aux résultats Version imprimable

Danville
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification La nouvelle ville de Danville a été créée le 17 mars 1999. Elle est issue du regroupement de la ville de Danville et de la municipalité de Shipton. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne ville de Danville; nous vous invitons à consulter aussi la rubrique de l'ancienne municipalité de Shipton. D'abord érigée sous le statut de municipalité de village en 1860, Danville allait obtenir celui de ville en 1958. La communauté danvilloise, installée près de Shipton en Estrie, à quelques kilomètres au nord-ouest d'Asbestos, était jadis à vocation agricole, activité qui demeure encore importante de nos jours. Baigné par la rivière Danville qui coule au sud-est de la ville, le territoire a été colonisé dès 1801 par un groupe de Loyalistes provenant de Danville, établie dans le Vermont en 1784 et dont le nom, aux éléments agglutinés par suite de la suppression de l'apostrophe, célèbre le souvenir de Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville (Paris, 1697 ‑-Paris, 1782), géographe français et l'un des meilleurs cartographes de l'Amérique du Nord du XVIIIe siècle. En 1779, le roi Louis XVI se portait acquéreur de sa collection personnelle de cartes et de plans, formée de quelque 211 documents. En 1845, on procédait à la fondation de la paroisse de Sainte-Anne-de-Danville, érigée canoniquement en 1867 et civilement l'année suivante. Dès 1832, un bureau de poste ouvert à cet endroit portait le nom de Danville.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1999-04-30

Spécifique Danville

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Sources

Municipalité Danville (Ville)

Code géographique de la municipalité 40047

Longitude ouest     Latitude nord 72° 01' 00" 45° 47' 00"

Coordonnées décimales -72.01666, 45.78333

Carte topographique 1/50 000 31H/16

Carte topographique 1/20 000 31H/16-0102

Anciens noms

  • Shipton  (Municipalité de canton)

  • Shipton  (Municipalité)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 17 mars 1999. En effet, à cette date, la municipalité de Shipton et la ville de Danville se regroupaient pour constituer la nouvelle ville de Danville. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité de Shipton. Le territoire de cette municipalité de l'Estrie a vu au cours des ans les municipalités d'Asbestos et de Danville s'en détacher en raison de l'exploitation minière. Les rivières Nicolet Sud-Ouest et Danville contribuent à la fertilisation des terres environnantes. Proclamé en 1801, le canton de Shipton, qui a donné son nom à la municipalité de canton établie en 1845, devenue municipalité en 1993, et au bureau de poste ouvert en 1817, évoque quelques lieux de l'Angleterre ainsi dénommés, tout comme plusieurs autres entités cantonales de cette région. La communauté paroissiale de Saint-Aimé-de-Shipton verra le jour en 1897. Le zèle infatigable de son premier pasteur, l'abbé Louis-Aimé Masson (1841-1904), curé de Danville (1865-1904) et fondateur de la mission en 1865, a poussé les autorités à enchâsser son prénom dans l'appellation de la paroisse. La localité de Shipton ne compte pas de village proprement dit, l'administration de la municipalité s'effectuant à Danville. Les autorités municipales sanctionnaient, en 1985, le gentilé Shiptonnais pour désigner les citoyens de l'endroit, véhicule privilégié de leur identité territoriale depuis.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012