Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Ambroise
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Située dans la partie nord-ouest du canton de Simard et dans la partie nord-est de celui de Bourget, Saint-Ambroise est distante de Chicoutimi de 26 km, au nord de Jonquière. Son territoire est traversé par la rivière des Aulnaies, la rivière à l'Ours et la rivière Labonté, alors que la Shipshaw constitue sa limite est la séparant de Saint-Honoré. D'ailleurs, à l'origine, on identifiait l'endroit sous le nom de Colonie de la Rivière-à-l'Ours et les Ambroisiens ont reçu le surnom d'Ours, soulignant la présence de ce cours d'eau. De plus, le bureau de poste local a été aussi identifié ainsi jusqu'en 1931, date à laquelle l'appellation a été modifiée en Saint-Ambroise-de-Chicoutimi. Quant à la dénomination Saint-Ambroise, elle a d'abord servi à identifier la paroisse fondée en 1883 et érigée canoniquement en 1931. Monseigneur Dominique Racine, en mettant sous la protection de ce saint la chapelle construite en 1885, désirait, d'une part, rappeler sa paroisse natale, Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette et, d'autre part, rendre hommage à l'abbé Ambroise-Martial Fafard (1840-1899). Celui-ci, curé de Baie-Saint-Paul de 1889 à 1899, assumait, à ce moment-là, les responsabilités de curé de la cathédrale de Chicoutimi (1880-1889) et de supérieur du Séminaire de l'endroit (1880-1881). Si des chantiers forestiers démarrent vers 1845, c'est en 1869 que la colonie naît vraiment avec l'arrivée de pionniers de Sainte-Anne-de-Chicoutimi, de Saint-Pacôme (Kamouraska), puis de Chicoutimi et de L'Anse-Saint-Jean. L'entrée en fonction d'une scierie, en 1884, aux chutes de la rivière à l'Ours assure la prospérité à la communauté d'alors. Par la suite, la municipalité de Saint-Ambroise et celle du village de Saint-Ambroise, respectivement créées en 1902 et en 1917, fusionneront en 1971 pour former la municipalité du village de Saint-Ambroise. Cette dernière accédera au statut de municipalité sans autre désignation en 1982. L'industrie locale la plus florissante demeure la culture de la pomme de terre, spécialité que le Festival de la patate venait souligner naguère à chaque mois de septembre. Abandonnée vers 1985, cette activité faisait l'objet d'une relance, sous le titre de «Saint-Ambroise en fête», en 1990.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1986-01-09

Spécifique Saint-Ambroise

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay

Municipalité Saint-Ambroise (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 94255

Longitude ouest     Latitude nord 71° 20' 00" 48° 33' 00"

Coordonnées décimales -71.33334, 48.55

Carte topographique 1/50 000 22D/11

Carte topographique 1/20 000 22D/11-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012