Retour aux résultats Version imprimable

Sept-Rivières

Origine et signification Municipalité régionale de comté de 32 163 km² de superficie située sur la Moyenne-Côte-Nord, entre la MRC de Manicouagan et celle de Minganie, et limitée au nord par la MRC de Caniapiscau et le Labrador. Les Laurentides boréales l'occupent entièrement, à l'exception de la plaine côtière qui court le long du Saint-Laurent. Établie en 1981, la MRC de Sept-Rivières comprenait initialement cinq municipalités dont Sept-Îles, la plus populeuse (plus de 70 % de la population totale), et deux territoires non organisés qui couvrent plus de 90 % de sa superficie. À la suite des regroupements municipaux de 2003, la MRC de Sept-Rivières ne comprend que deux municipalités, soit les villes de Sept-Îles et de Port-Cartier. Urbaine aux trois quarts et de langue maternelle française, elle compte, en 2003, plus de jeunes de moins de 25 ans que la moyenne québécoise. Le fer, extrait du Labrador et des mines situées aux confins de la Côte-Nord intérieure, est transporté par chemin de fer vers la côte, transformé sommairement à Port-Cartier et à Sept-Îles et réexpédié vers les grands centres sidérurgiques du continent ou d'ailleurs; son exploitation forme l'épine dorsale économique de la MRC. Celle-ci aurait, à l'origine, tiré son nom de la présence de sept rivières importantes qui se jettent dans le Saint-Laurent : les rivières de la Trinité, Pentecôte, aux Rochers, Sainte-Marguerite, Moisie, Pigou et Manitou. Or, la réalité a contredit cette version officielle puisque ni la première ni la dernière ne rejoignent le fleuve dans cette MRC; seul le bassin supérieur de la rivière de la Trinité est compris dans Sept-Rivières; quant à la rivière Manitou, elle coule dans la MRC de Minganie. Le conseil des maires de la MRC a finalement statué sur les sept rivières décrivant le mieux le nom de la MRC de Sept-Rivières : il s'agit donc officiellement, en partant de l'ouest vers l'est, des rivières du Calumet, Pentecôte, aux Rochers, Sainte-Marguerite, Moisie, Matamec et Pigou.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1985-03-07

Spécifique Sept-Rivières

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité régionale de comté

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) Sept-Rivières

Municipalité Sept-Îles (Ville)

Code géographique de la municipalité 97007

Latitude nord     Longitude ouest 50° 08' 00" 66° 37' 00"

Coordonnées décimales -66.61667      50.13333

Carte topographique 1/50 000 22J/02

Carte topographique 1/20 000 22J/02-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012