Retour aux résultats Version imprimable

N’est plus le nom officiel de ce lieu. Celui-ci s’appelle maintenant Trois-Rivières  - Nom officiel

Origine et signification Municipalité régionale de comté de 1 125 km² située dans la région de la Mauricie–Bois-Francs, sur la rive nord du Saint-Laurent, le long du fleuve, entre les MRC de Maskinongé et de Portneuf. Son territoire, qui fait partie de la vallée du Saint-Laurent, est le lieu de l'embouchure de rivières d'importance : le Saint-Maurice, la Batiscan et la Sainte-Anne. Établie en janvier 1982, la municipalité régionale de comté de Francheville a succédé à l'ancienne municipalité du comté de Champlain. Son territoire a été formé à même des parties de cette dernière et de l'ancienne municipalité du comté de Saint-Maurice. Elle se compose de seize municipalités dont Trois-Rivières, la plus populeuse. L'agglomération de Trois-Rivières domine la vie culturelle, sociale et économique de la MRC et partage avec Drummondville son influence dans les Bois-Francs, sur la rive sud du Saint-Laurent. Le pays franchevillois est essentiellement urbain et francophone. Son économie repose sur le rôle de métropole régionale que joue Trois-Rivières, avec ses institutions culturelles, universitaires (l'Université du Québec), religieuses (siège de l'archevêché de Trois-Rivières), ses centres commerciaux et son industrie manufacturière dominée par les compagnies papetières, auxquelles s'ajoutent des industries de vêtements et de produits en aluminium. Le nom Francheville est celui de François Poulin de Francheville (1692-1733), marchand-bourgeois de Montréal, traitant et seigneur de Saint-Maurice. Il put, avec l'appui de l'intendant Hocquart, exploiter les gisements de fer de sa seigneurie et fonda les Forges du Saint-Maurice. Le lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice, qui a été établi à l'emplacement de la fonderie, se trouve dans la MRC de Francheville.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date de désofficialisation 2002-04-12

Spécifique Francheville

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité régionale de comté

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Chenaux

Municipalité Saint-Luc-de-Vincennes (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 37225

Ancien nom

  • Francheville  (Municipalité régionale de comté)

    Municipalité régionale de comté de 1 125 km² située dans la région de la Mauricie–Bois-Francs, sur la rive nord du Saint-Laurent, le long du fleuve, entre les MRC de Maskinongé et de Portneuf. Son territoire, qui fait partie de la vallée du Saint-Laurent, est le lieu de l'embouchure de rivières d'importance : le Saint-Maurice, la Batiscan et la Sainte-Anne. Établie en janvier 1982, la municipalité régionale de comté de Francheville a succédé à l'ancienne municipalité du comté de Champlain. Son territoire a été formé à même des parties de cette dernière et de l'ancienne municipalité du comté de Saint-Maurice. Elle se compose de seize municipalités dont Trois-Rivières, la plus populeuse. L'agglomération de Trois-Rivières domine la vie culturelle, sociale et économique de la MRC et partage avec Drummondville son influence dans les Bois-Francs, sur la rive sud du Saint-Laurent. Le pays franchevillois est essentiellement urbain et francophone. Son économie repose sur le rôle de métropole régionale que joue Trois-Rivières, avec ses institutions culturelles, universitaires (l'Université du Québec), religieuses (siège de l'archevêché de Trois-Rivières), ses centres commerciaux et son industrie manufacturière dominée par les compagnies papetières, auxquelles s'ajoutent des industries de vêtements et de produits en aluminium. Le nom Francheville est celui de François Poulin de Francheville (1692-1733), marchand-bourgeois de Montréal, traitant et seigneur de Saint-Maurice. Il put, avec l'appui de l'intendant Hocquart, exploiter les gisements de fer de sa seigneurie et fonda les Forges du Saint-Maurice. Le lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice, qui a été établi à l'emplacement de la fonderie, se trouve dans la MRC de Francheville.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012