Retour aux résultats Version imprimable

La Jacques-Cartier
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification D'une superficie de 3 310 km², cette municipalité régionale de comté est située dans la région de Québec, immédiatement au nord de la communauté urbaine de Québec. Sa partie sud, où se concentre la population, appartient aux Laurentides méridionales, tandis que l'arrière-pays, inhabité et constitué du territoire non organisé de Lac-Croche, se trouve dans la lisière sud de la région naturelle des Laurentides boréales. Le lac Batiscan, dans la partie nord, et le lac Saint-Joseph, en zone habitée, sont les nappes d'eau les plus vastes. L'accident géographique le plus spectaculaire demeure sans contredit la rivière Jacques-Cartier et sa vallée. Le territoire de la municipalité régionale de comté comprend la partie inférieure de la vallée encaissée, de même que le cours moyen de la rivière elle-même. Les contreforts des Laurentides accueillent pour leur part plusieurs centres de ski. Établie en avril 1981, la MRC de La Jacques-Cartier se compose de neuf municipalités dont Lac-Beauport, la plus peuplée, et d'un territoire non organisé qui recouvre plus de la moitié de sa superficie. La population est essentiellement rurale quoique non agricole. C'est une région à forte majorité francophone qui compte en son sein une minorité anglophone (10%), irlandaise principalement, mais en déclin très rapide par rapport à la situation de 1971 (alors 21,5% de la population des municipalités qui composent aujourd'hui la MRC). Il faut noter l'importance de la population saisonnière en quelques endroits, en particulier sur le pourtour du lac Saint-Joseph durant l'été. La vie économique de la MRC repose avant tout sur l'exploitation du loisir de plein air autour de quelques lacs, dans la vallée de la Jacques-Cartier et sur les pentes des centres de ski, d'une part, de même que sur les activités de l'importante base militaire de Valcartier, de l'autre. La municipalité régionale de comté a été constituée à même le territoire des anciennes municipalités des comtés de Portneuf et de Québec. Elle emprunte son nom à la rivière Jacques-Cartier. Voir : Jacques-Cartier, Mont et Jacques-Cartier, Rivière.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1985-03-07

Spécifique La Jacques-Cartier

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité régionale de comté

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) La Jacques-Cartier

Municipalité Saint-Gabriel-de-Valcartier (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 22025

Longitude ouest     Latitude nord 71° 35' 00" 47° 02' 00"

Coordonnées décimales -71.58334, 47.03333

Carte topographique 1/50 000 21M/04

Carte topographique 1/20 000 21M/04-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012