Retour aux résultats Version imprimable

Le Fjord-du-Saguenay
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Cette municipalité régionale de comté est la troisième au Québec quant à la population. Couvrant 44 107 km², elle appartient à la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le territoire de cette vaste MRC s'étend sur plusieurs régions naturelles : dans les basses-terres du Saguenay–Lac-Saint-Jean – bien qu'elle ne touche pratiquement pas celles du lac Saint-Jean –, le long du cours supérieur de la rivière Saguenay, cette grande entaille dans le Bouclier canadien, où se concentre la très grande majorité de la population; dans les Laurentides boréales et les massifs des Laurentides et des Monts Valin qui bordent tous deux le fjord du Saguenay. Ce fjord est la seule vallée glaciaire submergée aux parois escarpées située sur le rebord sud du Bouclier. La majesté du fjord, avec son cortège de grands caps – les caps Éternité et Trinité, sur la rive sud, et les caps Liberté, Égalité et Fraternité, sur la rive nord – ont inspiré le nom de la municipalité régionale de comté. Toutefois, le territoire de la MRC ne comprend pas la partie aval du fjord. Établie en janvier 1983, la MRC saguenayenne, qui a pris la succession juridique de la municipalité du comté de Chicoutimi, se compose de vingt municipalités, de même que de trois territoires non organisés qui couvrent près de 90 % de sa superficie. Ce pays de collines, de caps et de massifs laisse peu de place à l'agriculure mais se révèle propice pour la forêt, l'énergie, et aujourd'hui, le sport et le tourisme. Chicoutimi, ville institutionnelle, en tant que centre universitaire et siège d'un archevêché, en est la ville la plus peuplée. La grande industrie, qui utilise une quantité importante d'électricité et dont dépend étroitement l'économie régionale, est cependant concentrée à Jonquière, le deuxième centre urbain de la MRC, et à La Baie, le troisième. On y retrouve notamment des papeteries. La MRC s'enorgueillit d'être le plus grand centre de fabrication de l'aluminium au Québec, avec ses gigantesques installations dans ces deux villes, de même qu'à Laterrière. Quant à la population du Fjord-du-Saguenay, elle se caractérise par son caractère résolument urbain et francophone.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1985-03-07

Spécifique Le Fjord-du-Saguenay

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité régionale de comté

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay

Municipalité Saint-Fulgence (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 94235

Longitude ouest     Latitude nord 70° 54' 00" 48° 27' 00"

Coordonnées décimales -70.9, 48.45

Carte topographique 1/50 000 22D/07

Carte topographique 1/20 000 22D/07-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012