Retour aux résultats Version imprimable

Sainte-Clotilde-de-Beauce

Origine et signification Le peuplement de ce territoire de la région beauceronne, implanté à 25 km à l'est de Thetford Mines, entre Saint-Méthode-de-Frontenac et Saint-Victor-de-Tring, remonte à une époque relativement récente. Il a été formé à même les cantons de Tring et de Broughton, les paroisses de Saint-Éphrem-de-Beauce et de Sacré-Cœur-de-Jésus. En effet, les pionniers clotildois arrivent à cet endroit au début des années 1920, et une desserte est établie en 1922. Cependant, la colonisation des lieux s'est timidement effectuée à une époque beaucoup plus ancienne, un noyau de gens originaires de Sainte-Marie s'étant constitué sous l'appellation de Petit-Sainte-Marie, dans le Neuvième Rang du canton de Tring vers 1869. Bien qu'ils formulent la demande auprès des autorités ecclésiastiques pour obtenir une église vers 1890, il devront attendre jusqu'en 1922 pour la création d'une véritable mission. La paroisse de Sainte-Clotilde – bien noter la graphie –, érigée canoniquement en 1935, allait donner son nom à la municipalité de paroisse créée en 1938, à une lettre près, un h adventice ayant été ajouté, lequel disparaîtra en 1984, à la faveur de l'adoption de l'appellation Sainte-Clotilde-de-Beauce ainsi que du statut de municipalité. La dénomination retenue, qui honore sainte Clotilde (vers 475-545), reine des Francs et épouse de Clovis Ier, fondateur de la monarchie française vers la fin du Ve siècle, souligne le voyage qu'effectuait à Reims le cardinal Louis-Nazaire Bégin à l'occasion de la commémoration du baptême de Clovis survenu en 496, converti au catholicisme par son épouse. Celle-ci a également inspiré le gentilé Clotildois. L'élément Beauce, qui représente l'ancienne division de recensement à laquelle appartenait la municipalité, contribue à pallier la confusion avec d'autres Sainte-Clot(h)ilde, dans les Bois-Francs et en Montérégie. L'agriculture et l'exploitation forestière demeurent les pôles essentiels de l'économie locale. Voir : Beauce (région).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1986-01-09

Spécifique Sainte-Clotilde-de-Beauce

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Appalaches

Municipalité Sainte-Clotilde-de-Beauce (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 31060

Latitude nord     Longitude ouest 46° 08' 00" 71° 02' 00"

Coordonnées décimales -71.03333      46.13333

Carte topographique 1/50 000 21L/03

Carte topographique 1/20 000 21L/03-0202

Ancien nom

  • Sainte-Clothilde  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012