Retour aux résultats Version imprimable

Chesterville

Origine et signification À quelque 16 km au sud-est de Victoriaville et au nord-ouest de Notre-Dame-de-Lourdes-de-Ham, sur le bord de la rivière Nicolet, on retrouve la municipalité de Chesterville qui remonte à 1982, par suite de la fusion des municipalités du canton de Chester-Ouest (1859) et du village de Chesterville (1903). Au nom Chester on a adjoint le suffixe -ville, comme dans de nombreux cas au Québec, tels Drummondville, Bromptonville, Chartierville, Robertsonville, etc. Le nom de Chesterville identifie le bureau de poste local dès 1854. Les Chestervillois profitent d'un panorama grandiose et accidenté qui a valu à leur municipalité le surnom de Petite Suisse du Québec, bâtie sur le flanc d'une jolie montagne.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1986-04-03

Spécifique Chesterville

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Arthabaska

Municipalité Chesterville (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 39030

Latitude nord     Longitude ouest 45° 58' 00" 71° 49' 00"

Coordonnées décimales -71.81667      45.96667

Carte topographique 1/50 000 21E/13

Carte topographique 1/20 000 21E/13-0201

Ancien nom

  • Chester-Ouest  (Municipalité de canton)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012