Retour aux résultats Version imprimable

Réserve écologique de Manche-d'Épée

Origine et signification Cette réserve écologique se situe à 80 km à l'est de Sainte-Anne-des-Monts, de part et d'autre du ruisseau de Manche-d'Épée, à près de 3 km au sud du hameau du même nom. Ce territoire de quelque 460 ha a été constitué en réserve écologique par décret, le 11 avril 1984. Sa création visait notamment à protéger une érablière à bouleau jaune sise dans un territoire caractérisé par de hauts plateaux. Son sous-sol est marqué par la présence de roches appartenant à l'ordovicien moyen et supérieur et composées de calcaire, d'ardoise et de schiste. Sur chacun des flancs rocheux dévalent de petits cours d'eau soit, à l'est, la coulée à Stanislas et, à l'ouest, les coulées à Édouard et de la Sucrerie, la Grande Cavée et la décharge du Lac à Raphaël.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1978-12-18

Spécifique Manche-d'Épée

Générique (avec ou sans particules de liaison) Réserve écologique de

Type d'entité Réserve écologique

Région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Municipalité régionale de comté (MRC) La Haute-Gaspésie

Municipalité Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 04005

Latitude nord     Longitude ouest 49° 12' 45" 65° 26' 50"

Coordonnées décimales -65.44722      49.2125

Carte topographique 1/50 000 22H/03

Carte topographique 1/20 000 22H/03-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012