Retour aux résultats Version imprimable

Rivière-Héva

Origine et signification Située à 16 km au nord de Malartic et à l'est de Cadillac en Abitibi, la petite municipalité de Rivière-Héva a vu le jour en 1935 dans le cadre du plan de colonisation du ministre Irénée Vautrin. La proximité de la rivière Héva explique la dénomination qui lui a été attribuée officiellement en 1981. On peut croire que ce toponyme réfère ici à Éva Girard, l'épouse de l'arpenteur Fernand Fafard (1882-1955). Ce dernier a arpenté plusieurs cantons de l'Abitibi entre 1912 et 1920, dont celui de Malartic en 1913-1914.
En outre, un rapprochement non dépourvu d'intérêt pourrait être effectué avec le mot hève qui, en normand et en hollandais, identifie un rocher creux en dessous. Enfin, un lieu d'Acadie, situé non loin de Canso et de Port-Royal, avait pour nom La Hève et pourrait avoir inspiré l'appellation Héva. En 1642, Claude de Launay de Rasilly cède ses propriété à Charles de Menou d'Aulnay et ce dernier déménage son établissement de La Hève à Port-Royal.
Anciennement, les Hévarivois identifiaient parfois leur village sous l'appellation Aux Quatre-Coins, parce que son territoire occupe une position mitoyenne entre les cantons de Malartic et de Cadillac et qu'on y trouve un important carrefour routier à la jonction des voies reliant Val-d'Or‑Rouyn-Noranda et Amos‑Rouyn-Noranda. Le spécifique Héva a également été attribué à une gare. Sur une carte des comtés d'Abitibi et de Témiscamingue de 1929, on relève aussi les toponymes Lac Heva et Rivière Heva (sans accent). À la suite de l'annexion de Lac-Fouillac, en 2009, la superficie du territoire de Rivière-Héva est maintenant de 490 km2.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
BAUDRY, Jean, « Menou d'Aulnay, Chalres de », Dictionnaire biographique du Canada en ligne (consulté le 2009-11-12.
PELLETIER, J.-Roland, « Fernad Fafard (1882-1955) », Arpenteur géomètre, vol. 16, no 1, avril 1989, p. 15-16.

Date d'officialisation 1986-01-09

Spécifique Rivière-Héva

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Abitibi-Témiscamingue

Municipalité régionale de comté (MRC) La Vallée-de-l'Or

Municipalité Rivière-Héva (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 89010

Latitude nord     Longitude ouest 48° 14' 00" 78° 13' 00"

Coordonnées décimales -78.21667      48.23333

Carte topographique 1/50 000 32D/01

Carte topographique 1/20 000 32D/01-0202

Ancien nom

  • Lac-Fouillac  (Territoire non organisé)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012