Retour aux résultats Version imprimable

Champlain
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification La municipalité de Champlain est issue de la fusion, en 1982, des municipalités de la paroisse de La Visitation-de-Champlain (1845) et du village de Champlain (1917). C'est du nom de la seigneurie homonyme, laquelle avait été dénommée d'après la rivière Champlain, que la municipalité tire sa propre appellation. À noter que c'est le seigneur Étienne Pézard de La Tou(s)che qui, en 1664, attribua le nom de Champlain à sa seigneurie et qu'il porta lui-même le patronyme La Tou(s)che Champlain. Selon la version populaire, ce nom aurait été attribué à cette municipalité de la région de la Mauricie située non loin de Batiscan par Samuel de Champlain (1574-1635) qui, émerveillé par la beauté des lieux, se serait écrié : « Quel beau champ plein! », du latin campus planus, champ plat. Cependant, on sait avec certitude que c'est le fondateur de Québec qui a été honoré ainsi... par lui-même puisqu'il identifie le cours d'eau sur la Table qui accompagne sa carte de 1632, Rivière de Champlain. Excellent cartographe et explorateur, Champlain a occupé le poste de gouverneur de la Nouvelle-France entre 1612 et 1629 puis entre 1633 et 1635. Arrivé au pays en 1603, il fonde Québec en 1608, doit livrer bataille aux Anglais en 1628-1629 et se résoudre à la reddition. De retour à Québec en 1633, il rétablit le commerce des fourrures et pacifie les Iroquois. On lui doit, entre autres écrits, Des Sauvages (1603) et de précieux récits de voyages (1613, 1619 et 1632). Avant tout endroit de villégiature et lieu de retraite de maints capitaines de bateaux, Champlain était composé, à l'origine, d'îlots de population regroupés en villages qui avaient noms Laborde, Sainte-Marie, Picardie, appellations et entités qui ont longtemps prévalu. La commune française d'Hiers-Brouage et Champlain ont convenu de liens de jumelage. Rappelons que Brouage est le lieu natal de Champlain. La municipalité de Champlain appartient à la nouvelle MRC des Chenaux; auparavant, elle était rattachée à la MRC de Francheville qui a cessé d'exister, le 31 décembre 2001, à la suite de la création de la nouvelle ville de Trois-Rivières.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
BROSSET, Thomas. Samuel de Champlain, le fondateur de Québec, avait été baptisé à La Rochelle, [en ligne] www.sudouest.fr/2012/04/14/champlain-rochelais-687961-1275.php

Date d'officialisation 1986-01-09

Spécifique Champlain

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Chenaux

Municipalité Champlain (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 37220

Longitude ouest     Latitude nord 72° 21' 00" 46° 27' 00"

Coordonnées décimales -72.35, 46.45

Carte topographique 1/50 000 31I/08

Carte topographique 1/20 000 31I/08-0101

Ancien nom

  • La Visitation-de-Champlain  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012