Retour aux résultats Version imprimable







Avenue James-LeMoine


Origine et signification Ce nom rappelle le souvenir de sir James Macpherson LeMoine (1825-1912), avocat en 1850, professeur de droit à Laval et inspecteur du Revenu à Québec. Écrivain, il consacra ses loisirs à l'histoire régionale. Il publia Maples Leaves, Québec Passé et Présent, Monographies et Esquisses et bien d'autres. Décédé en 1912 à l'âge de 87 ans, son service religieux eut lieu en l'église Saint-Colomb (Saint-Michel) en présence des plus hautes personnalités de la région.

Source :
Guide toponymique de Sillery, 1985.

Date d'officialisation 1984-04-05

Spécifique James-LeMoine

Générique (avec ou sans particules de liaison) Avenue

Type d'entité Avenue

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Québec (Ville)

Code géographique de la municipalité 23027

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, avenue James-LeMoine

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Avenue James-LeMoine

Ancien nom

  • Avenue du Ruisseau

    Cette avenue de l'ancien domaine Spencer Grange de sir James LeMoine rappelle le ruisseau Belle-Borne que son propriétaire décrivait, au siècle dernier, dans les termes suivants : « penché au-dessus d'une murmurante cascade crée par le ruisseau Belle-Borne, dont le cours intercepté dans ses méandres, alimente un petit étang, abreuvoir chéri des grives et des merles à l'aube, puis se précipitant à une hauteur d'une centaine de pieds dans Woodfield Harbor après avoir réflété au soleil levant les prismes de l'arc-en-ciel ». Autrefois, à l'intersection de Sheppard et chemin Saint-Louis il y avait un pont au-dessus de ce ruisseau.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mai 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012