Retour aux résultats Version imprimable

Le Mena'sen

Origine et signification Le Mena'sen, rocher situé au cœur de la ville de Sherbrooke, émerge de la rivière Saint-François à 1 km en aval de sa confluence avec la rivière Magog. L'amérindianyme Mena'sen signifie « île rocheuse » et remplace officiellement, depuis 1983, l'appellation descriptive Rocher du Pin Solitaire. Il provient des mots abénaquis menahan et sen, qui se traduisent respectivement par île et rocher. Dès le XVIIe siècle, cet îlot rocheux constitua un point de repère important pour les voyageurs qui parcouraient la région. Par la suite, il devint l'une des curiosités les plus importantes de Sherbrooke en raison de la présence d'un pin solitaire qui le surmonta jusqu'en 1913, résistant durant deux siècles à toutes les intempéries. Le Bulletin des recherches historiques de 1897 consacre quelques lignes à l'histoire du rocher. Une légende abénaquise relate un combat singulier, qui s'y serait déroulé en 1692, entre un Abénaquis et un Iroquois représentant leur nation respective. S'étant rencontrés par hasard, les deux clans ennemis décidèrent de déléguer chacun un guerrier dans ce qui pourrait être qualifié de tournoi. Il s'agissait de courir autour du rocher au pin, jusqu'à l'épuisement d'un participant, l'autre devenant le vainqueur. Ce dernier obtenait ainsi le droit de tuer son adversaire, ce qui se traduisit, dans ce cas, par la mort de l'Iroquois. Curiosité naturelle, ce rocher attire depuis longtemps l'attention; ainsi, Joseph Bouchette dans sa Description topographique de la province du Bas Canada, publiée en 1815, mentionne « un rocher élevé et très singulier, sur le sommet duquel est un pin solitaire, d'une forte dimension, qui offre à la fois un spectacle extraordinaire et unique ». Malheureusement, l'arbre est abattu en 1913. Dans son roman intitulé Mena'sen, paru en 1922, Oscar Massé a créé toute une légende autour de ce rocher, que l'on croit maintenant être le prétendu cénotaphe d'une fiancée. Quoi qu'il en soit, le Mena'sen tient une place considérable dans le patrimoine sherbrookois, comme en témoignent les monographies intitulées Autour de Mena'sen et L'Estrie, publiées en 1964 par l'abbé Jean Mercier.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1983-10-06

Spécifique Mena'sen

Générique (avec ou sans particules de liaison) Le

Type d'entité Rocher

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Sherbrooke (Ville)

Code géographique de la municipalité 43027

Latitude nord     Longitude ouest 45° 24' 44" 71° 54' 07"

Coordonnées décimales -71.90195      45.41222

Carte topographique 1/50 000 21E/05

Carte topographique 1/20 000 21E/05-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012