Retour aux résultats Version imprimable

Chartierville

Origine et signification D'abord connue sous le nom de municipalité du canton d'Emberton (1879), la municipalité de Chartierville devait recevoir officiellement son nom et son statut présents en 1978, l'appellation identifiant déjà le bureau de poste depuis 1879. Comme l'établissement humain a été fondé par la Société de colonisation de Saint-Hyacinthe et de Bagot en 1875, sous l'égide de l'abbé Jean-Baptiste Chartier (1832-1917), c'est ce prêtre que l'on a voulu honorer, en faisant toutefois suivre son patronyme de l'élément -ville, pratique assez répandue au Québec. Ce dernier a également vu son prénom retenu lors de la création officielle de la paroisse de La Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste en 1878. En raison de ses nombreuses fondations paroissiales, il a été surnommé le missionnaire colonisateur des Cantons-de-l'Est. Nommé agent de colonisation par Québec en 1870, il publie, l'année suivante, une brochure intitulée La Colonisation dans les Cantons de l'Est. Sa mission comportait le rapatriement des Canadiens français établis en Nouvelle-Angleterre, programme qu'une loi allait consacrer en 1871. À cet égard, Emberton était l'un des cantons visés, en raison de son voisinage du New Hampshire. Au total, on attira plus de Québécois que de Franco-Américains dans cette opération. Les Chartiervillois habitent l'un des villages les plus élevés du Québec, niché à 515 m. Blotti dans une cuvette adossée à la chaîne des montagnes frontalières, les montagnes Blanches, – la frontière américaine est distante d'à peine 5 km –, le village domine les vallées qui entourent le mont Mégantic en Estrie. On retrouve à Chartierville l'une des plus importantes «côtes magnétiques» du Canada, phénomène tributaire d'une illusion d'optique. Voir : Emberton (canton).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Chartierville

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Haut-Saint-François

Municipalité Chartierville (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 41020

Latitude nord     Longitude ouest 45° 18' 00" 71° 12' 00"

Coordonnées décimales -71.2      45.3

Carte topographique 1/50 000 21E/06

Carte topographique 1/20 000 21E/06-0102

Ancien nom

  • Emberton  (Municipalité de canton)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012