Retour aux résultats Version imprimable

Amos
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification La ville d'Amos, riveraine de l'Harricana, a reçu son nom en l'honneur de lady Gouin. Née Alice Amos (Montréal, 1868 – Montréal, 1940), elle était la fille d’Augustin Amos, marchand, et de Louise Boyer. Elle était l’épouse de sir Lomer Gouin qui était premier ministre du Québec au moment de la fondation de la municipalité, en 1914. Son titre de lady lui vient du fait que son époux a été fait commandeur de l’Ordre de Saint-Michel et Saint-George en 1913.

Auparavant dénommée Latulipe, du nom de monseigneur Élie-Anicet Latulipe (1859-1922), évêque du diocèse d'Haileybury (1915-1922) qui englobait cette portion de territoire, le changement du nom de cet endroit a longtemps provoqué du regret au sein de la population pionnière, originaire de Saint-Prosper-de-Champlain dans la région de Trois-Rivières. Jadis le territoire portait le nom algonquin Koakikashi, portage des grands pins, puis d'Harricana, souvent orthographié Harricanaw, à l'époque de la construction du chemin de fer Transcontinental. En raison de son incorporation ancienne (1914), la première à survenir en Abitibi, Amos a été surnommée le Berceau de l'Abitibi et la Fille aînée de l'Abitibi. En 1987, Amos et Amos-Est, créée en 1918, fusionnaient pour former l'actuelle entité municipale.

Davantage à vocation agricole et colonisatrice avant 1939-1945, Amos, à l'inverse de plusieurs autres villes de l'Abitibi renommées pour leurs industries minières, s'est tournée surtout du côté de l'activité commerciale, en dépit du fait que l'extraction de l'or en ait fait un centre minier important avant la Deuxième Guerre mondiale. Porte de la Baie-James, la ville d'Amos joue un rôle régional de premier plan comme centre administratif, judiciaire, industriel, religieux et agricole, objet de grande fierté chez les Amossois. Depuis quelques années, elle entretient des liens avec Albertville en France dans le cadre d'un accord de jumelage.


Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Décès du Québec 1926-1997, Société de généalogie de Québec.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Amos

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Abitibi-Témiscamingue

Municipalité régionale de comté (MRC) Abitibi

Municipalité Amos (Ville)

Code géographique de la municipalité 88055

Latitude nord     Longitude ouest 48° 34' 00" 78° 07' 00"

Coordonnées décimales -78.11667      48.56667

Carte topographique 1/50 000 32D/09

Carte topographique 1/20 000 32D/09-0102

Ancien nom

  • Amos-Est  (Municipalité)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : septembre 2016

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012