Retour aux résultats Version imprimable

Bassin de Chambly

Origine et signification « L'entrée du saut est une barrière de lac où l'eau descend, qui contient environ trois lieues de circuit, et y a quelques prairies où il n'y habite aucuns Sauvages, pour le sujet des guerres. » Samuel de Champlain devient donc, en 1609, le premier homme blanc à voir cette nappe d'eau, un élargissement de la rivière Richelieu, qui s'étend au pied des rapides de Chambly, sans la nommer : « Aucuns chretiens n'estoient encores parvenus jusques en cedit lieu, que vous...» Dans leur Relation de 1665, les Jésuites décrivent le « lac » en ces termes : « Ce bassin est comme un petit lac, d'une lieue et demi de tour, profond de six à huit pieds, où la pesche est très abondante presque en toutes les saisons. » Dès la fin du XVIIe siècle, cette entité hydrographique prend le nom de Bassin de Chambly, parfois orthographié Bassin de Chambli. Le générique sert à décrire la cuvette peu profonde du « lac » dans lequel des alluvions se déposent. Le spécifique fait référence à la seigneurie de Chambly dont le bassin est au centre géographique. Sous le régime anglais, on parle du Basin of Chambly. On entend encore le nom lac de Chambly ou Lac Chambly.

Source :
Itinéraire toponymique de la Vallée-du-Richelieu, 1984.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Chambly

Générique (avec ou sans particules de liaison) Bassin de

Type d'entité Lac

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) La Vallée-du-Richelieu

Municipalité Chambly (Ville)

Code géographique de la municipalité 57005

Latitude nord     Longitude ouest 45° 27' 40" 73° 17' 00"

Coordonnées décimales -73.28333      45.46111

Carte topographique 1/50 000 31H/06

Carte topographique 1/20 000 31H/06-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012