Retour aux résultats Version imprimable

Zec des Passes

Origine et signification Le terme « Passe » identifie un passage, naturel ou artificiel, entre des terres ou des hauts-fonds; une issue par laquelle on passe : chenal, petit détroit entre deux îles (mer), col élevé et difficilement accessible (montagne). La passe se veut généralement courte et étroite. Certains en construisent une pour permettre aux poissons de se rendre à l'endroit où ils fraient et d'en revenir sans trop de difficultés. Il peut également s'agir du trajet déterminé par les oiseaux pour entrer dans un pays ou en sortir. Des chasseurs emploient aussi le mot passe pour désigner la route qu'empruntent les animaux de façon régulière. La toponymie québécoise utilise à plusieurs reprises « passe » pour dénommer des entités, notamment des ponts, des baies, des lacs et - évidemment - des passes. Ce toponyme se situe sur le territoire de la zec des Passes.

Date d'officialisation 1982-08-05

Spécifique Passes

Générique (avec ou sans particules de liaison) Zec des

Type d'entité Zone d'exploitation contrôlée

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Maria-Chapdelaine

Municipalité Passes-Dangereuses (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 92902

Latitude nord     Longitude ouest 49° 08' 00" 71° 34' 00"

Coordonnées décimales -71.56667      49.13333

Carte topographique 1/50 000 22E/04

Carte topographique 1/20 000 22E/04-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012