Retour aux résultats Version imprimable

Zec des Nymphes

Origine et signification La zone d'exploitation contrôlée des Nymphes couvre une superficie de 171 km² à l'est de Saint-Zénon, soit à une trentaine de kilomètres au nord de Sainte-Émélie-de-l'Énergie dans le nord de la région de Berthier. Nombre d'étendues d'eau, de même que la rivière Mastigouche, arrosent ce grand territoire de la région de Lanaudière, qui est ainsi nommé depuis 1982 d'après un petit lac situé à l'extérieur de sa limite est, dans la réserve faunique Mastigouche. Chez les insectes à métamorphoses complètes, la nymphe évoque le stade intermédiaire entre l'état de larve, ou ver, et celui d'insecte complet. Ce toponyme a pu d'abord être en usage parmi les pêcheurs sportifs. En effet, la pêche à la mouche (nymphe) se pratique en utilisant comme appât une mouche noyée représentant une nymphe. La vallée de la rivière Sauvage, bien visible du presbytère de Saint-Zénon, s'appelle Coulée des Nymphes.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1982-08-05

Spécifique Nymphes

Générique (avec ou sans particules de liaison) Zec des

Type d'entité Zone d'exploitation contrôlée

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) Matawinie

Municipalité Saint-Zénon (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 62080

Latitude nord     Longitude ouest 46° 31' 00" 73° 39' 00"

Coordonnées décimales -73.65      46.51667

Carte topographique 1/50 000 31I/12

Carte topographique 1/20 000 31I/12-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012