Retour aux résultats Version imprimable

Seigneurie Aubert-Gallion

Origine et signification La seigneurie a été concédée à Marie-Thérèse de La Lande Gayon, veuve de François Aubert de La Chesnaye, par le gouverneur Beauharnois et l'intendant Hocquart, le 24 septembre 1736. Son étendue est de 2 lieues de terre de front sur 2 lieues de profondeur, « du costé du sud-ouest de la rivière du Sault de la Chaudière [rivière Chaudière] ». Le patronyme de la seigneurie s'est orthographié sous différentes formes : Gagnon, Gallion et Gayon.

Source :
Seigneuries et fiefs du Québec : nomenclature et cartographie, 1988.

Date d'officialisation 1983-02-03

Spécifique Aubert-Gallion

Générique (avec ou sans particules de liaison) Seigneurie

Type d'entité Seigneurie

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Beauce-Sartigan

Municipalité Saint-Benoît-Labre (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 29100

Latitude nord     Longitude ouest 46° 05' 00" 70° 45' 00"

Coordonnées décimales -70.75      46.08333

Carte topographique 1/50 000 21L/02

Carte topographique 1/20 000 21L/02-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012