Retour aux résultats Version imprimable

Rivière du Castor-Qui-Cale

Origine et signification Petit tributaire de la rive gauche de la rivière Manouane qui se jette dans la Péribonka, la rivière du Castor-Qui-Cale prend sa source à une vingtaine de kilomètres au nord du réservoir Pipmuacan, dans le territoire non organisé de Mont-Valin. D'un cours très sinueux, elle coule en orientation est-ouest sur une distance de 20 km. À son embouchure, son lit se rétrécit considérablement. Ce nom de lieu est indiqué en 1925 dans le Dictionnaire des rivières et lacs de la province de Québec. Le spécifique Castor-Qui-Cale s'explique vraisemblablement par la présence dans ce secteur de ce mammifère rongeur vivant en milieu aquatique.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Castor-Qui-Cale

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière du

Type d'entité Rivière

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay

Municipalité Mont-Valin (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 94930

Latitude nord     Longitude ouest 49° 45' 23" 70° 57' 24"

Coordonnées décimales -70.95667      49.75639

Carte topographique 1/50 000 22E/15

Carte topographique 1/20 000 22E/15-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : 17 octobre 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012