Retour aux résultats Version imprimable

Obedjiwan

Origine et signification La réserve indienne d'Obedjiwan est située sur la rive nord du réservoir Gouin aux sources du Saint-Maurice, à environ 150 km au sud de Chibougamau. C'est la plus isolée des réserves attikameks du Québec. Un établissement est fondé dans le secteur en 1825 par la Compagnie de la Baie d'Hudson et auquel on attribue le nom Waupatchinauganiskau, sans doute la forme originelle du toponyme. Il joue le rôle d'avant-poste de Mégiscane, établi plus au nord-ouest, et de Kikendatch, situé plus en aval sur le Saint-Maurice. Dès 1830, il est connu sous le nom Opitchiwan comme l'atteste une correspondance de la compagnie, cette année-là. L'explorateur John P. Bignell visite les lieux en 1871 et mentionne le nom Obidjouan sans toutefois donner de détails sur le site. A paru dans le Fifth Report of the Geographic Board of Canada 1904, publié à Ottawa en 1905, page 46 : « Obiduan; lake, at headwaters of St. Maurice river, Champlain county, Que. ». Jusqu'au début du XXsiècle, les Attikameks fréquentent cependant beaucoup plus le poste de Kikendatch que celui d'Obedjiwan. En 1911, la Compagnie de la Baie d'Hudson transfère son poste de Kikendatch vers le lac Obedjiwan amenant simultanément un déplacement des Attikameks. On ne peut encore vraiment parler de sédentarisation à cette époque bien que les Oblats prennent la peine d'y construire une chapelle en 1916. Celle-ci est située sur la rive gauche du Saint-Maurice en face du poste de la compagnie dont elle est séparée par le détroit d'Obedjiwan. Malheureusement, la construction du barrage La Loutre, en 1917, oblige le déplacement du poste et de la mission. Les nouvelles résidences des Attikameks ne furent réellement construites qu'en 1925 à la suite de négociations ardues conduites par le père Guinard avec la Commission des eaux courantes de l'époque.

Le nouveau village est situé à 3 km à l'ouest de l'ancien. James White identifie le poste sous le nom Obijuan Post, en 1926. On le retrouve orthographié Obiduan sur une carte de 1936. La réserve indienne est officiellement créée le 21 mars 1950. Le nom Obedjiwan écrit Opitciwan dans l'orthographe standardisée attikamek serait tiré des racines obe ou oba signifiant « détroit » et djwan, « courant ». On peut donc le traduire par « courant du détroit, du rétréci, de la passe ». D'autres sources le traduisent simplement par « la passe » ou encore par « endroit où le ruisseau retourne » ou enfin par « endroit où le ruisseau coule dans une passe ».

Plus de 2000 Attikameks vivent actuellement (en 2015) dans la réserve dont la superficie est d'environ 1 km². Le conseil de bande constitue le principal employeur de la réserve.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Obedjiwan

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Réserve indienne

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Obedjiwan (Réserve indienne)

Code géographique de la municipalité 90804

Latitude nord     Longitude ouest 48° 40' 00" 74° 56' 00"

Coordonnées décimales -74.93333      48.66666

Carte topographique 1/50 000 32B/10

Carte topographique 1/20 000 32B/10-0201

Nouvelle recherche