Retour aux résultats Version imprimable

Lacs Obatogamau

Origine et signification À 15 km au sud du lac Chibougamau, s'étendent les lacs Obatogamau d'une superficie de 76 km². Les lacs Obatogamau, forme officialisée au début des années 1960, tout en étant alimentés par un ensemble de cours d'eau, se déchargent par la rivière Obatogamau qui, elle-même, se jette dans la rivière Chibougamau. Ces lacs sont déjà connus en 1870 lors de l'expédition de Richardson. Albert Peter Low, en 1884 et en 1895, et Henry O'Sullivan, la même année, contribueront à la diffusion de ce toponyme en publiant les formes Lake Obatigoman (1884), Lake Obatogaman (1884), Lake Obatagoman (1895) et Lac Obatagomau (1895). A paru dans le Fifth
Report of the Geographic Board of Canada 1904, publié à Ottawa en
1905, page 46 : « Obatogamau ; lake, at the eight of land south of
Chibougamau lake, Abitibi district, Que. ». Le mot obatogamau, d'origine crie, décrit particulièrement bien cette entité par sa signification lac aux multiples détroits ou resserré par du bois, de la végétation. En 1910, la Compagnie de la Baie d'Hudson construit sur la rive est du lac La Dauversière une cabane qui deviendra au fil des ans un lieu d'entreposage, lequel sera finalement déserté.Initialement connu sous le nom « Dépôt-du-Lac-Obatogamau », ce toponyme sera normalisé sous la forme « Dépôt-des-Lacs-Obatogamau », à titre de lieu-dit, en 1988.Cette entité est parsemée d'une myriade d'îles qui, pour la plupart, demeurent innomées; la plus importante, l'île Weaver, est, quant à elle, dénommée en l'honneur de Kenneth Weaver, pilote de l'aviation militaire lors de la Deuxième Guerre mondiale et ami du géologue Paul Imbault, responsable d'une expédition dans cette région en 1950.À cette occasion, le géologue a proposé des noms pour les différentes parties de ce plan d'eau soit les lacs La Dauversière et Le Royer, du nom du canton désigné en l'honneur de Jérôme Le Royer de La Dauversière, l'un des fondateurs de la Compagnie de Saint-Sulpice, les lacs Verneuil et Chevrier, qui commémorent Jean-Jacques Olier de Verneuil et Pierre Chevrier, baron de Fancamp, deux membres de cette compagnie et le lac Holmes, en souvenir de Stanley Holmes, l'un des assistants du géologue Imbault.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Obatogamau

Générique (avec ou sans particules de liaison) Lacs

Type d'entité Lacs

Région administrative Nord-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Eeyou Istchee Baie-James (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 99060

Latitude nord     Longitude ouest 49° 35' 37" 74° 27' 20"

Coordonnées décimales -74.45556      49.59361

Carte topographique 1/50 000 32G/09

Carte topographique 1/20 000 32G/09-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012