Retour aux résultats Version imprimable







Chemin du Petit-Canot


Origine et signification Ce chemin était emprunté pour se rendre au débit de boisson appelé Le petit canot . On raconte qu'au début, on y vendait de la baboche, mot qui signifie, dans le langage populaire québécois, un alcool fabriqué de façon artisanale et dont on faisait la contrebande. Au fil des années, cet établissement a commencé à servir de la bière, du gin et du vin.

En 2017, il n'y avait plus trace de ce bar clandestin, mis à part du verre cassé qu'on trouve dans un petit cours d'eau à proximité. Le bâtiment aurait été détruit par les flammes.

L'expression petit canot ou p'tit canot était utilisée pour désigner un débit de boisson clandestin et sans permis, habituellement situé dans une résidence privée localisée dans un rang. Une pièce de la résidence, généralement le salon ou la cuisine, était aménagée pour recevoir la clientèle, composée majoritairement d'hommes. Il était fréquent de trouver des « p'tits canots » non loin des chantiers forestiers. Il est possible que le terme canot fasse référence à l'embarcation utilisée pour traverser les rivières, souvent la nuit, pour transporter des contenants d'alcool illégalement, à l'abri du regard des autorités locales.

Il est à noter que le nom Chemin du Petit-Canot a été choisi comme l'un des coups de cœur 2018 de la Commission de toponymie.


Date d'officialisation 2017-12-05

Spécifique Petit-Canot

Générique (avec ou sans particules de liaison) Chemin du

Type d'entité Chemin

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Portneuf

Municipalité Rivière-à-Pierre (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 34135

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, chemin du Petit-Canot

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Chemin du Petit-Canot

Nouvelle recherche