Retour aux résultats Version imprimable







Rue Marcel-Masse


Origine et signification Le nom de cette voie de communication rappelle le souvenir de Marcel Masse (1936-2014), administrateur et homme politique provincial et fédéral québécois. Élu député de l'Union nationale dans Montcalm en 1966, il est ministre d'État à l'Éducation (1966-1967) et ministre des Affaires intergouvernementales (1966-1970). Réélu député en 1970, il siège comme député indépendant jusqu'à la fin de son mandat, en 1973. De 1984 à 1993, Marcel Masse est élu député de Frontenac pour le Parti progressiste-conservateur du Canada. Il est ministre des Communications (1984-1986 et 1989-1991), ministre responsable de la région du Québec (1986-1990), ministre de l'Énergie, des Mines et des Ressources (1986-1989) et ministre de la Défense nationale de 1991 à 1993.

Après avoir quitté la politique fédérale, M. Masse préside l'un des 14 comités régionaux qui avaient été mis sur pied dans le but d'amener la population à comprendre l'enjeu de l'indépendance du Québec et de préparer le référendum de 1995. Il est également président du Conseil de la langue française du Québec en 1995. Du 1er janvier 1996 au 2 juin 1997, il est délégué général du Québec à Paris. Il siège aussi à la Commission des biens culturels du Québec. Notons ici que Marcel Masse est natif de Saint-Jean-de-Matha.


Date d'officialisation 2017-08-31

Spécifique Marcel-Masse

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) Matawinie

Municipalité Saint-Jean-de-Matha (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 62015

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Marcel-Masse

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Marcel-Masse

Nouvelle recherche