Retour aux résultats Version imprimable







Rue Daniel-Johnson Est


Origine et signification Daniel Johnson (1915-1968), avocat et politicien, fut le vingtième premier ministre du Québec de 1966 à 1968. Sa carrière politique débute en 1946, alors qu'il est élu député de l'Union nationale dans la circonscription électorale de Bagot. Ministre des Ressources hydrauliques de 1958 à 1960, il sera élu chef de l'Union nationale en 1961, puis deviendra premier ministre du Québec en 1966. Durant son mandat, il continue les grandes réformes de la Révolution tranquille, notamment en créant l'Université du Québec, les cégeps et Radio-Québec. Il meurt au barrage de Manic-5, le 26 septembre 1968. Maintenant, ce barrage est dénommé officiellement Barrage Daniel-Johnson.

Date d'officialisation 2017-05-26

Spécifique Daniel-Johnson Est

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Maskoutains

Municipalité Saint-Hyacinthe (Ville)

Code géographique de la municipalité 54048

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Daniel-Johnson Est

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Daniel-Johnson Est

Anciens noms

  • Rue Johnson

  • Rue Johnson Est

    Daniel Johnson (1915-1968), avocat et politicien, fut le vingtième premier ministre du Québec de 1966 à 1968. Sa carrière politique débute en 1946, alors qu'il est élu député de l'Union nationale dans la circonscription électorale de Bagot. Ministre des Ressources hydrauliques de 1958 à 1960, il sera élu chef de l'Union nationale en 1961, puis deviendra premier ministre du Québec en 1966. Durant son mandat, il continue les grandes réformes de la Révolution tranquille, notamment en créant l'Université du Québec, les cégeps et Radio-Québec. Il meurt au barrage de Manic-5, le 26 septembre 1968. Maintenant, ce barrage est dénommé officiellement Barrage Daniel-Johnson.

Nouvelle recherche