Retour aux résultats Version imprimable







Rue Jean-Claude-Langlois


Origine et signification Le nom de cette voie de communication rappelle le souvenir de Jean-Claude Langlois (1934-2012), enseignant, journaliste et homme d'affaires. Celui-ci a inventé et commercialisé le mot-mystère. C'est lorsqu'il a enseigné à l'école Saint-Martin, à Laval, que le mot-mystère est né. Ce dernier était d'abord destiné à ses élèves. En 1969, Jean-Claude Langlois a fondé l'hebdomadaire La Concorde. Par la suite, il a fusionné La Victoire et L'Éveil, puis il a fait l'acquisition du Nord-Info de Sainte-Thérèse et de La Voix des Mille-Îles dans les années 1990. Il a également exploité une compagnie de distribution de journaux et de circulaires. Il a été associé et président de plusieurs organisations, dont les Hebdos du Québec et la Chambre de commerce de Saint-Eustache. En 2009, il a reçu la médaille de l'Assemblée nationale.




Source :
THÉRIAULT, André. Dictionnaire biographique de Sainte-Thérèse. Société d’histoire et de généalogie des Mille-Îles, 2014, 480 p.

Date d'officialisation 2017-08-31

Spécifique Jean-Claude-Langlois

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Thérèse-De Blainville

Municipalité Boisbriand (Ville)

Code géographique de la municipalité 73005

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Jean-Claude-Langlois

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Jean-Claude-Langlois

Nouvelle recherche