Retour aux résultats Version imprimable







Rue Ludger-Ruelland


Origine et signification Cette rue est située dans un quartier où les voies de communication sont désignées par des noms de peintres québécois. Son nom rappelle le souvenir de Ludger Ruelland (1827-1896), peintre lévisien. Celui-ci a été l'élève de Théophile Hamel. Il a réalisé de nombreux portraits célèbres, dont ceux de Monseigneur Joseph-David Déziel et du cardinal Élzéar-Alexandre Taschereau.

Source :
Ville de Lévis, 2014

Date d'officialisation 2014-11-21

Spécifique Ludger-Ruelland

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Lévis (Ville)

Code géographique de la municipalité 25213

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Ludger-Ruelland

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Ludger-Ruelland

Ancien nom

  • Rue Marc-Aurèle-Fortin

    Cette rue est située dans un quartier où les voies de communication sont désignées par des noms de peintres québécois.

    Marc-Aurèle Fortin (1888-1970), peintre, dessinateur et graveur de la nature, est né à Laval, dans le secteur de Sainte-Rose et il est décédé à Macamic en Abitibi. Élève de Marc-Aurèle Suzor Coté et d'Edmond Dyonnet, il sut mettre en valeur le paysage québécois par l'expression de ses grands ormes, de ses maisons rustiques et de ses villages. Toutes les régions du Québec influencèrent son art; Charlevoix, l'île d'Orléans, la Gaspésie et le Saguenay furent cependant ses lieux de prédilection.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012