Retour aux résultats Version imprimable

Lac Wiyâshâkimî
Allait Qasigialingat (Lac)  - Variante traditionnelle autochtone
Wiyâshâkimî (Lac)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Ce lac du Nord québécois, large de 33 km, long de près de 71 km et d'une superficie de 1243  km², est la source principale de la rivière à l'Eau Claire, qui, environ 70 km plus à l'ouest, se jette dans le lac Tasiujaq, porte d'entrée ou antichambre de la baie d'Hudson. De forme plutôt irrégulière, le lac Wiyâshâkimî est divisé en deux sections par un rideau d'îles plus ou moins étendues faisant partie de l'archipel à l'Eau Claire. Les Inuits l'appellent Allait Qasigialingat, ce qui signifie « le lac des Cris où il y a des phoques d'eau douce ». Les Cris, quant à eux, le nomment Wiyâshâkimî, qui signifie « plan d'eau claire ».

Date d'officialisation 2016-02-26

Spécifique Wiyâshâkimî

Générique (avec ou sans particules de liaison) Lac

Type d'entité Lac

Région administrative Nord-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Baie-d'Hudson (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 99904

Latitude nord     Longitude ouest 56° 06' 43" 74° 26' 01"

Coordonnées décimales -74.43361      56.11194

Carte topographique 1/50 000 34B/01

Carte topographique 1/20 000 34B/01-0101

Variantes traditionnelles autochtone

  • Allait Qasigialingat (Lac)

    Allait Qasigialingat est le nom que les Inuits utilisent pour parler du lac Wiyâshâkimî. Il signifie « le lac des Cris où il y a des phoques d'eau douce ».

  • Wiyâshâkimî (Lac)

    Wiyâshâkimî est l'appellation que les Cris utilisent pour parler du lac Wiyâshâkimî, autrefois connu sous le nom Lac à l'Eau Claire. Il signifie « plan d'eau claire ».

Anciens noms

  • Lac à l'Eau Claire

    Cet impressionnant lac du Nord québécois, large de 33 km, long de près de 71 km et d'une superficie de 1243 km2, situé à plus de 240 m d'altitude, est la source principale de la rivière à l'Eau Claire qui, environ 70 km plus à l'ouest, se jette dans le lac Guillaume-Delisle (lac Tasiujaq), porte d'entrée ou antichambre de la baie d'Hudson. De forme plutôt irrégulière, il est divisé en deux sections par un rideau d'îles plus ou moins étendues. Les amateurs de pêche y trouveront des truites, des carpes et des poissons blancs en abondance.

    En 1896, l'explorateur et géologue Albert Peter Low, membre de la Commission géologique du Canada, fournit vraisemblablement l'origine de ce toponyme descriptif en soulignant l'extraordinaire limpidité et la profondeur des eaux glacées du lac. Dans l'ensemble du Québec, on compte une cinquantaine d'entités géographiques, majoritairement des lacs, qui portent le nom Eau Claire. Jusqu'en 1946, le lac à l'Eau Claire était désigné sous l'appellation anglaise Clearwater Lake. Les Inuits l'appellent Allait Qasigialingat, ce qui signifie « le lac des Cris où il y a des phoques d'eau douce ». Wiyâshâkimî est le nom traditionnel cri du lac. Il signifie « plan d'eau claire ».

  • Lac Wiyasakami

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012