Retour aux résultats Version imprimable







Avenue Barrette


Origine et signification Antonio Barrette (1899-1968) est originaire de Joliette. Il travailla au Canadien national comme messager de 1914 à 1921, puis comme machiniste de 1921 à 1931. Il devint par la suite ingénieur mécanicien en chef à l'Acme Glove York, à Joliette, de 1931 à 1936. Il fut secrétaire de l'International Association of Machinists du district de Joliette en 1932 et 1933 et cofondateur en 1936 de la Société Barrette et Lépine, courtier d'assurances. Il fut de plus président de la firme Antonio Barrette et fils, courtier d'assurances. Au plan politique, Antonio Barrette fonda en 1930 l'Association des jeunes conservateurs, association qu'il présida jusqu'en 1936. Candidat défait en 1935, dans la circonscription électorale de Joliette, il sera élu député de l'Union nationale dans la même circonscription en 1936. Il sera réélu jusqu'en 1960. Il sera nommé ministre du Travail de 1944 à 1960. Sous sa gouverne, le Québec établira des Instituts de réadaptation, des centres de formation professionnelle et des écoles d'arts et métiers qui seront intégrées dans les polyvalentes ou les centres de formation professionnelle. À la suite du décès de Paul Sauvé, il sera nommé chef de l'Union nationale et sera premier ministre du Québec du 8 janvier au 5 juillet 1960. Il démissionnera comme chef puis comme député le 15 septembre 1960. Par la suite, en 1963, il sera nommé ambassadeur du Canada en Grèce, poste qu'il occupera jusqu'en 1966. Il recevra des doctorats honorifiques de l'Université Laval, en 1945, du Bishop's College, en 1948, et de l'Université McGill en 1954. Il sera aussi honoré du titre de grand officier de Saint-Grégoire-le-Grand et de grand cordon de l'ordre royal de Georges de Grèce. Il a publié Considérations sur les relations industrielles en démocratie, 1953, Le communiste est-il une menace?, 1954 et Mémoire, 1966.

Date d'officialisation 2006-05-04

Spécifique Barrette

Générique (avec ou sans particules de liaison) Avenue

Type d'entité Avenue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Maskoutains

Municipalité Saint-Hyacinthe (Ville)

Code géographique de la municipalité 54048

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, avenue Barrette

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Avenue Barrette

Ancien nom

  • Avenue Barette

Nouvelle recherche