Retour aux résultats Version imprimable







Rue Suzor-Coté


Origine et signification Cette rue est située dans un secteur où les voies de communication sont désignées par des noms de peintres québécois.

Marc-Aurèle de Foy Suzor-Coté (1869-1937), né à Arthabaska, secteur de Victoriaville, fut peintre et sculpteur. Il s'initia très jeune à la peinture en participant à la décoration de l'église de Saint-Christophe à Arthabaska, son village natal. À l'âge de 20 ans, il étudia à Paris, capitale mondiale des arts. Les relations de sa famille avec sir Wilfrid Laurier, premier ministre du Canada de 1896 à 1911, lui facilitèrent par ailleurs les contacts dans divers milieux. À partir de 1908, maîtrisant le pastel et l'huile, il travailla dans ses ateliers de Montréal et d'Arthabaska. Il excellait dans le paysage et le portrait. Il illustra aussi plusieurs livres. Plus tard, il se mit à la sculpture, notamment dans les bronzes, insufflant une vie nouvelle aux sujets ruraux de ses toiles. Il obtint plusieurs prix importants, entre autres une médaille de bronze à l'Exposition internationale de Paris en 1900. Peintre de terroir, portraitiste, décorateur d'églises et sculpteur, Suzor-Coté a laissé une œuvre empreinte d'une grande poésie.

Date d'officialisation 2003-05-07

Spécifique Suzor-Coté

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) La Rivière-du-Nord

Municipalité Saint-Jérôme (Ville)

Code géographique de la municipalité 75017

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Suzor-Coté

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Suzor-Coté

Nouvelle recherche