Retour aux résultats Version imprimable







Rue Étienne-Racine


Origine et signification Ce nom rappelle la mémoire d'Étienne Racine (Fumichon, France, 1606 – Sainte-Anne-de-Beaupré, 1689), l'ancêtre de la famille Racine au Québec. Venu à Québec en 1634, il épouse en 1638 Marguerite Martin (1624-1679), fille d'Abraham Martin. De 1644 à 1646, il accompagne les Jésuites à la mission de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons. Durant l'hiver 1647-1648, il accompagne Robert Giffard, lors de sa mission de recrutement de colons en France. En mars 1650, Étienne Racine reçoit une importante concession de terre à l'est de la rivière aux Chiens, à la limite de Sainte-Anne-de-Beaupré et de Château-Richer. Une importante population de Racine, descendant d'Étienne Racine, se trouve en Montérégie.

Source :
Langlois, Michel. Dictionnaire biographique des ancêtres québécois (1608-1700). Sillery, Maison des ancêtres, 1998-2001. 4 volumes.

Date d'officialisation 2003-02-27

Spécifique Étienne-Racine

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Maskoutains

Municipalité Saint-Hyacinthe (Ville)

Code géographique de la municipalité 54048

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Étienne-Racine

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Étienne-Racine

Anciens noms

  • Rue Racine

    Ce nom rappelle le souvenir d'Étienne Racine, ancêtre des familles Racine de la Montérégie.

  • Rue Saint-André

    La rue Racine et la rue Saint-André sont situées en continuité.

Nouvelle recherche