Retour aux résultats Version imprimable

Barrage du Memphrémagog

Origine et signification Ce barrage de type béton-gravité a été construit en 1920, mais a subi des modifications en 1994. L'ouvrage est utilisé pour produire de l'électricité. Il se situe en amont des barrages de Rock Forest, Drummond, Paton, Frontenac et des Abénaquis. Érigé en travers de la rivière Magog à l'exutoire du lac Memphrémagog, l'ouvrage de 9 m de hauteur et de 55 m de longueur appartient aux villes de Sherbrooke et de Magog. Le barrage de forte contenance a une capacité de retenue de 766 millions de mètres cubes d'eau. Il tire son nom du lac Memphrémagog qui est la déformation de mamhlawbagak, mot abénaquis signifiant à la grande étendue d'eau ou au lac vaste. En 1759, au retour d'une expédition punitive contre les Abénaquis de Saint-François-du-Lac, le major Robert Rogers avait employé le nom Amperamagog pour le désigner.

Date d'officialisation 2003-02-27

Spécifique Memphrémagog

Générique (avec ou sans particules de liaison) Barrage du

Type d'entité Barrage

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Memphrémagog

Municipalité Magog (Ville)

Code géographique de la municipalité 45072

Latitude nord     Longitude ouest 45° 15' 46" 72° 08' 40"

Coordonnées décimales -72.14445      45.26278

Carte topographique 1/50 000 31H/08

Carte topographique 1/20 000 31H/08-0102

Ancien nom

  • Barrage Memphrémagog

    Ce barrage de type béton-gravité a été construit en 1920, mais a subi des modifications en 1994. L'ouvrage est utilisé pour produire de l'électricité. Il se situe en amont des barrages de Rock Forest, Drummond, Paton, Frontenac et des Abénaquis. Érigé en travers de la rivière Magog à l'exutoire du lac Memphrémagog, l'ouvrage de 9 m de hauteur et de 55 m de longueur appartient aux villes de Sherbrooke et de Magog. Le barrage de forte contenance a une capacité de retenue de 766 millions de mètres cubes d'eau. Il tire son nom du lac Memphrémagog qui est la déformation de mamhlawbagak, mot abénaquis signifiant à la grande étendue d'eau ou au lac vaste. En 1759, au retour d'une expédition punitive contre les Abénaquis de Saint-François-du-Lac, le major Robert Rogers avait employé le nom Amperamagog pour le désigner.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012