Retour aux résultats Version imprimable







Chemin du Campion


Origine et signification Il pourrait s'agir de deux origines du spécifique « Campion » ou de celui de « Camp-Pion », puisqu'à une certaine époque un « jobbeur » du patronyme « Pion » avait un « camp », d'où possiblement la corruption de « Camp-Pion » en « Campion ». Dans la monographie intitulée « Matane, pays de brumes, de soleil, de visions », par l'abbé Antoine Gagnon, directeur de l'École d'Arts et Métiers de Rimouski, août 1945, page 307, il est fait mention de « Sul (Sulpice) Campion. « Matanais de naissance, il fut bien connu dans toute la région du Bas-Saint-Laurent. Pas mauvais garçon, mais n'ayant pas la tête à Papineau, il avait une certaine originalité : il partait souvent en voyage. Il fut même absent des années; mais quand il revenait, il avait toujours des histoires extraordinaires à raconter. Ainsi un bon jour, qu'on lui avait donné à dîner chez le père de l'abbé Antoine Gagnon, un de ses frères lui demanda ce qu'il avait fait durant son dernier voyage bien loin « à bord d'un gros navire sur lequel il y avait ben des animaux puis ben de l,ouvrage. Y avait pas moins de 600 chevaux, 300 vaches, 200 moutons, des cochons, pis y fallait tout tirer [traire] ça », disait-il. Paru dans la monographie Matane, pays de brumes, de soleil, de visions, par l'abbé Antoine Gagnon, directeur de l'École d'arts et métiers de Rimouski, août 1945, page 307.

Date d'officialisation 2000-11-09

Spécifique Campion

Générique (avec ou sans particules de liaison) Chemin du

Type d'entité Rue

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) La Matanie

Municipalité Saint-René-de-Matane (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 08035

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, chemin du Campion

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Chemin du Campion

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : 27 juin 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012