Retour aux résultats Version imprimable

Cascapédia–Saint-Jules
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Le 2 juin 1999, les municipalités de Grande-Cascapédia et de Saint-Jules se regroupaient pour constituer une nouvelle municipalité désignée sous le nom Cascapédia; le 26 juin 2000, ce dernier était changé pour celui de Cascapédia–Saint-Jules. Pour plus d'information, nous vous invitons à consulter les rubriques des deux anciennes municipalités.

Date d'officialisation 2000-08-24

Spécifique Cascapédia–Saint-Jules

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Municipalité régionale de comté (MRC) Bonaventure

Municipalité Cascapédia–Saint-Jules (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 05077

Longitude ouest     Latitude nord 65° 55' 00" 48° 15' 00"

Coordonnées décimales -65.91666, 48.25

Carte topographique 1/50 000 22A/05

Carte topographique 1/20 000 22A/05-0101

Anciens noms

  • Cascapédia  (Municipalité)

    Ce nom a identifié la nouvelle municipalité issue du regroupement des municipalités de Grande-Cascapédia et de Saint-Jules, du 2 juin 1999 jusqu'au 26 juin 2000. À cette dernière date, le nom Cascapédia a été changé pour celui de Cascapédia–Saint-Jules.

  • Grande-Cascapédia  (Municipalité)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 2 juin 1999. En effet, à cette date, les municipalités de Grande-Cascapédia et de Saint-Jules se regroupaient pour constituer une nouvelle municipalité désignée sous le nom Cascapédia; ce dernier a été changé pour celui de Cascapédia–Saint-Jules, le 26 juin 2000. L'appellation Grande-Cascapédia a toutefois été préservé et elle identifie maintenant un village correspondant au noyau habité de l'ancienne municipalité du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité de Grande-Cascapédia. Bornée à l'ouest par la rivière Cascapédia et située près de New Richmond en Gaspésie, la municipalité de Grande-Cascapédia a été instaurée officiellement en 1929. Sa dénomination provient du cours d'eau qui la borde, la rivière Cascapédia, d'origine micmaque et formée, suivant le père Guinard, de kaska, large et de pegiag, rivière, quoique certains amérindianistes y voient le sens de forts courants ou rivière large. Bien que l'entité municipale soit relativement récente, on procédait, dès 1860, à l'érection canonique de la paroisse des Saints-Anges-Gardiens qui comptait environ 1 500 habitants en 1863. Pour leur part, les protestants disposeront d'un lieu de culte en 1899 avec l'établissement de la St. Andrews United Church et de la Brethen Hall Gospel, l'année suivante. Le bureau de poste ouvert en 1883 portait le nom de Grand-Cascapédia. Les citoyens de cette municipalité portent le nom collectif de Cascapédiacs, facture gentiléenne peu courante, mais qui peut s'expliquer par son ancienneté (1866) et par le fait qu'auparavant le territoire était identifié comme Cascapédiac. Voir : Cascapédia, Rivière.

  • Saint-Jules  (Municipalité)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 2 juin 1999. En effet, à cette date, les municipalités de Saint-Jules et de Grande-Cascapédia se regroupaient pour constituer une nouvelle municipalité désignée sous le nom Cascapédia; ce dernier a été changé pour celui de Cascapédia–Saint-Jules, le 26 juin 2000. L'appellation Saint-Jules a toutefois été préservée et elle identifie maintenant un hameau correspondant au noyau habité de l'ancienne municipalité du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité de Saint-Jules. L'eau constitue une caractéristique essentielle de cette municipalité de la MRC de Bonaventure en Gaspésie. En effet, en plus de donner sur la baie des Chaleurs dans sa partie sud, plus précisément sur la baie de Cascapédia, son territoire est limité par la rivière Cascapédia, à l'est, et par la rivière Angers au nord. On y retrouve également un lac important dénommé Gallagher. D'abord ouvert comme mission en 1899, l'endroit devenait rapidement une paroisse reconnue tant sur le plan canonique que civil dès 1901. Par la suite, ce nom a servi à désigner le bureau de poste local, Saint-Jules-de-Maria (1922-1950), et la municipalité de Saint-Jules (1949), dont le territoire a été taillé à même celui de la municipalité du canton de Maria. L'appellation municipale rappelle la mémoire de saint Jules Ier, pape romain, célèbre pour avoir présidé le concile de Sardique (343) qui marqua la primauté juridique de Rome sur les autres Églises. Son pontificat s'est échelonné entre 337 et 352. Afin d'établir une nette distinction avec la municipalité de Saint-Jules en Beauce, on dénomme couramment l'endroit Saint-Jules-de-Cascapédia, nom du bureau de poste de 1950 à 1970, soulignant l'importance de ce cours d'eau et la présence de la réserve faunique de la Rivière-Cascapédia, créée en 1982.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012