Retour aux résultats Version imprimable







Rue Laurent-O.-David


Origine et signification

Laurent-Olivier David (Sault-au-Récollet, 1840 − Outremont, 1926) est admis au Barreau du Bas-Canada le 8 avril 1864. Ce travailleur infatigable, passionné d'écriture et de politique, est lié, à divers titres, à plusieurs journaux, en tant que rédacteur, notamment à L'Union nationale de 1864 à 1867, et cofondateur, trois années plus tard, de L'Opinion publique avec George-Édouard Desbarats (avocat) et Joseph-Alfred Mousseau (qui sera premier ministre du Québec de 1882 à 1884). On lui doit plusieurs ouvrages historiques et biographiques, entre autres sur Louis-Joseph Papineau, Wilfrid Laurier (un ami de la famille) et les Patriotes de 1837-1838. Au fil du temps, il s'implique de plus en plus dans les affaires importantes du Canada, comme en témoignent ses écrits et ses propos publics sur la défense du fait français en Amérique. Fidèle à ses convictions, il prend parti pour Louis Riel lorsque ce dernier est condamné à mort, en 1885. Ses actions pour la cause francophone sont reconnues et il est élu président de la Société Saint-Jean-Baptiste, fonction qu'il occupe de 1888 à 1892. Au début de son mandat, il concrétise le vieux projet de création du Monument-National de Montréal (classé monument historique en 1976 et abritant aujourd'hui l'École nationale de théâtre). Après des tentatives infructueuses lors d'élections provinciales et fédérales, il est nommé sénateur par Wilfrid Laurier, en 1903. Laurent-Olivier David en profite pour mener à terme un autre projet qui lui tient à cœur : il fait ériger une statue du marquis de Montcalm à Vestric-Candiac, petite commune du Languedoc où naît le célèbre Français, de même qu'une statue identique à quelques centaines de pas de l'endroit où le héros fut blessé à mort, sur les plaines d'Abraham, à Québec, le 13 septembre 1759. Parmi les honneurs qui sont décernés à Laurent-Olivier David, mentionnons celui d'être membre de la Société royale du Canada et celui d'avoir été fait chevalier de la Légion d'honneur. À titre posthume, les prix David, décernés à des écrivains ou à des chercheurs, sont créés en 1923 par son fils, Louis-Athanase David, ministre du Secrétariat de la province du Québec.

Date d'officialisation 2000-01-20

Spécifique Laurent-O.-David

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Thérèse-De Blainville

Municipalité Boisbriand (Ville)

Code géographique de la municipalité 73005

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Laurent-O.-David

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Laurent-O.-David

Nouvelle recherche