Retour aux résultats Version imprimable







Rue Frédéric-Back


Origine et signification Frédéric Back (Sarrebruck, France, 1924 – Montréal, Québec, 2013) est un artiste et un environnementaliste de réputation internationale. Après des études en musique, Frédéric Back s'inscrit à la réputée école Estienne à Paris, où il apprend le dessin lithographique. Il poursuit sa démarche artistique à l'École des Beaux-arts de Rennes, tout en correspondant de façon assidue avec Ghislaine Paquin (1923-2014), une jeune institutrice québécoise qu'il rejoint en 1948. Le couple s'établit à Montréal, et Frédéric Back devient professeur à l'École du Meuble, en remplacement du peintre Paul-Émile Borduas, et à l'École des Beaux-arts où il rencontre Alfred Pellan. Frédéric Back fait ses premières réalisations télévisuelles à la société Radio-Canada à Montréal, d'abord en tant que lettreur, puis avec le temps comme illustrateur, caricaturiste, créateur d'effets spéciaux, de décors et de maquettes. En 1967, il signe la verrière de la station de métro Place-des-Arts, à Montréal. L'année suivante, il intègre le studio d'animation, nouvellement mis sur pied par Radio-Canada. Le couple s'établit à Huberdeau en 1974 et plusieurs de ses oeuvres sont inspirées des paysages huberdois. Au cours de sa carrière, il réalise plusieurs courts-métrages qui connaissent un grand succès, dont Crac!, gagnant de l'Oscar du meilleur film d'animation en 1982, puis L'homme qui plantait des arbres – d'après une nouvelle de Jean Giono –, consacré par l'Oscar du meilleur film d'animation, en 1988.

Les convictions écologistes de Frédéric Back ont certes teinté son œuvre, mais ne se limitent pas à ses créations artistiques comme en témoignent ses nombreux engagements dans des causes qui lui tiennent à cœur, notamment pour la préservation de l'eau et la défense des animaux. De plus, à l'image du berger Elzéard Bouffier, personnage fictif de L'homme qui plantait des arbres, qui fait revivre sa région, localisée en Haute-Provence, en plantant des arbres, Frédéric Back a aussi planté des milliers d'arbres et a encouragé les générations de tous les continents à faire de même.

Au cours de sa vie, Frédéric Back a reçu plusieurs distinctions, dont celle d'officier de l'ordre des Arts et Lettres de la France, celle de chevalier de l'Ordre national du Québec, ainsi que celle d'officier de l'Ordre du Canada.

Date d'officialisation 2015-05-01

Spécifique Frédéric-Back

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Thérèse-De Blainville

Municipalité Boisbriand (Ville)

Code géographique de la municipalité 73005

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Frédéric-Back

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Frédéric-Back

Nouvelle recherche